Lundi 11 mars 2013

Aujourd’hui, c’est l’heure de quitter le luxe et de repartir à l’aventure! Encore une fois, après 3 nuits au même endroit, nous ressentons vraiment le besoin de bouger! Heureusement que Steve et moi sommes au même diapason!

Nous préparons nos bagages, pendant que les filles chantent au karaoké. On se remet de notre trop-plein de soleil et ne retournons pas à la piscine. Cristy passe un peu de temps avec les filles.

Nous prenons notre dîner, échangeons nos courriels et promettons de rester en contact. Nous saluons tout le personnel chaleureusement avant de quitter le paradis! Gary et Cristy viennent nous reconduire au port. Nous leur faisons nos adieux en espérant qu’un jour, ils viendront nous visiter à Québec.

Philippines 1150

Arrivés au quai de Siquijor, nous achetons nos billets pour le traversier et en profitons pour prendre quelques photos afin de se mémorer nos beaux moments ici, sur cette île paradisiaque.

Philippines 1153

Philippines 1155

Le traversier arrive à l’heure et nous partons vers une plus grosse île, celle de Negros. C’est à partir de cet endroit que nous reprendrons l’avion, jeudi matin, pour retourner dans la capitale.

La traversée est très courte: 35 minutes et nous arrivons à bon port! De retour dans la civilisation et une circulation plus dynamique! Nous nous trouvons un conducteur de tricycle, Jerry, et partons vers Robinson’s Mall, un immense centre d’achats. Notre but? Nous acheter, Steve et moi, un gilet à manches longues pour faire de la plongée sans y risquer notre vie!!! Jerry nous attend à l’extérieur avec nos 2 gros sacs-à-dos. Il nous promet qu’il sera là quand nous aurons terminé nos emplettes! Nous le photographions avec son numéro de tricycle et partons sans trop nous faire de soucis! Il a vraiment l’air d’un bon Jack avec les 5 dents qui lui restent!

Philippines 1158

Nous faisons quelques magasins, il y a vraiment de beaux vêtements. Nous finissons par trouver ce qu’il nous faut!

Ensuite, nous arrêtons à l’immense épicerie. Ici, il y a une rangée seulement pour les biscuits, une pour les chips, une pour les bonbons, une pour les boissons, etc. C’est incroyable de voir la place accordée aux friandises dans une épicerie, comparativement au Québec. Arrivés à la caisse, tous les employés des autres caisses nous regardent et se parlent. Ils rient de notre caissière, car elle est de la même grandeur que Sophie! Ça les fait bien rire, nous les saluons et partons au guichet automatique pour refaire le plein de pesos philippins.

De retour dehors, nous apercevons notre taxi attendant patiemment à l’ombre avec nos sacs! Il nous apporte à l’hôtel que Gary nous a réservé. Il est 17h. C’est un resort qui a seulement 2 ans, l’extérieur est très beau, mais l’intérieur est très kétaine!

Les filles ont des beaux toutous sur les lits!!!  Audrey fait semblant d’être très contente!  Bon. C’est notre plus cher hôtel jusqu’à maintenant, et ce n’est pas le plus beau. Ce qui confirme notre règle de voyage: « Quand on se fait organiser, c’est rarement à notre goût! »

Philippines 1158 b

On nous offre des shakes à la mangue. Nous nous dépêchons à organiser notre journée de demain, car nous voulons aller dormir sur une petite île et il y a seulement 2 hôtels. Nous regardons sur internet, et nous demandons à une employée de notre hôtel de téléphoner pour nous. Elle nous trouve une place et organise le départ en bateau pour 9h30. Parfait, on peut maintenant souper en paix!

Le repas est très bon. Nous allons au lit tôt, car il est temps de reprendre notre rythme!

 

Mardi 12 mars 2013

Réveil naturel vers 7h. Nous partons après le déjeuner, sans taxi. Le proprio nous dit que nous n’aurons qu’à attendre sur le bord de la route et héler un tricycle ou un jeepney. Il est 8h50, le soleil frappe aussi fort que s’il était midi. Nous ne voyons que des motos à l’horizon. 10 minutes plus tard, un jeepney nous attrape sur son chemin! Enfin! C’est notre première expérience en Jeepney! C’est l’fun! Ce n’est pas bondé et ce n’est pas une grande distance, donc, c’est une belle expérience!

Philippines 1166

Philippines 1167

Le jeepney nous débarque sur le bord de la route, tout près d’un chemin qui va nous mener à la mer, là où le bateau est supposé nous attendre!  De la route, on ne voit pas la mer, on décide tout de même d’emprunter le chemin et on espère que se sera la bonne place!  On croit que oui, car tout le long de ce chemin on voit des kiosques qui vendent toutes sortes de choses.  Il y a aussi un marché où on peut acheter du beau poisson frais.

Philippines 1172

Philippines 1170

Il est 10h lorsque nous partons en bateau. Nous en avons pour seulement 30 minutes. C’est le même type de bateau que l’autre jour, celui qui mitraille les oreilles! Aux Philippines, on l’appelle bangka, c’est un bateau avec, de chaque côté, des flotteurs en bambou.  L’embarquement se fait à la bonne franquette, il n’y a pas de quai, il faut se mouiller les pieds pour embarquer dans la Bangka.

Philippines 1174

Tous nos bagages sont rangés dans une cabine bien fermée. La mer est un peu agitée, car il y a un bon vent. Mais rien de paniquant. Le ciel est bleu! Nous nous installons sur le petit banc bleu, la meilleure place selon nous! Le matelot, qui n’a que les mains et les pieds découverts ( il porte un t-shirt sur la tête comme une cagoule, des lunettes fumées, un bermudas avec des leggings noir en-dessous, un manteau) nous indique de nous asseoir sur la cabine un peu plus haut. Nous croyons que c’est juste pour les enfants, mais il nous dit de nous y installer nous aussi, car on pourrait recevoir de l’eau…

Philippines 1175

Nous l’écoutons et changeons d’endroit. Le moteur démarre, mon dieu, il ne fait presque pas de bruit… nous partons, il est toujours aussi silencieux! Ouf! C’est plus calme comme voyage! Mais cela ne prend pas de temps que le voyage se transforme en arrosage! Nous avons l’impression d’être dans le manège de la Bûche à la Ronde! À chaque grosse vague, nous recevons un peu d’eau! Sur les jambes ou en pleine face, c’est selon! Nous sommes vraiment crampés et il fait tellement chaud, que cela nous rafraîchit!

Une demi-heure plus tard, nous arrivons à l’île d’Apo. 750 habitants vivent sur cette île où l’eau courante n’existe pas et où l’électricité ne fonctionne pas entre 21h30 et 9h le matin! C’est tout petit et c’est très beau.  Il n’y a que 2 hôtels, sinon il faut coucher chez l’habitant. Nous montons à notre hôtel et la chambre n’est pas prête. Nous attendons sur la terrasse du restaurant et tentons d’attraper chaque petite brise qui passe, si minime soit-elle: il fait chaud en s’il-vous-plaît! Les touristes sur place sont tous des jeunes dans la vingtaine, début trentaine. Il n’y a pas de Filippinos en vacances ici.

Philippines 1283

Philippines 1177

Je pense que je ne vous ai pas dit pourquoi nous sommes venus sur l’île d’Apo… Pour faire de la plongée avec les tortues! Tout le monde dit qu’il y a plein de grosses tortues qui viennent manger le foin de mer à marée haute, juste en face de la plage!

Puisque nous devons attendre, Steve décide d’aller dans l’eau, car quelqu’un lui a dit que les tortues étaient là. Il veut tellement être sûr de les voir, qu’il se crème à fond (il est 11h) et part avec son masque et ses palmes!

En attendant, nous faisons des mots croisés, profitons de la vue que nous avons et suons!

Nous commandons notre dîner et Steve arrive en même temps que nos assiettes! Il est tout heureux, car il a vu une tortue! Il a aussi vu autre chose: un serpent de mer dont la morsure est mortelle, tout juste au bord de l’eau!!! Et pleins d’oursins aux grandes aiguilles! Ouiiiii, j’ai hâte d’y aller à mon tour!!! Les filles aussi!!!

À 13h30, notre chambre est prête! Elle donne directement sur la plage, regardez la belle vue que nous avons.

Philippines 1181

philippines 1181 a

Mais, comme on ne peut JAMAIS tout avoir en même temps, c’est aussi la pire salle de bains! Non, non, vous ne rêvez pas, il n’y a pas de robinetterie! Et pas de bassin d’eau derrière la toilette! Comme il n’y a pas d’eau courante, on n’a pas besoin de tous ces petits artifices de la vie!

Philippines 1187

Ce qui est intéressant également, c’est la douche! Pour se laver, il faut prendre l’eau dans le petit bassin d’eau jaunâtre et se la faire couler tendrement sur le corps à l’aide du bol en plastique! Hum, j’ai hâte de prendre ma douche!!! Et en plus, ça sent bon cette eau!!!

Philippines 1188

Comme il fait très chaud et que nous avons très chaud, nous n’aurons pas le choix de vivre l’expérience… mais nous repoussons cela à plus tard!

Il n’y a pas d’air climatisé. On s’en doutait, puisque l’électricité ne fonctionne pas la nuit, ça ne donnerait strictement rien… Il y a quand même un propulseur d’air au plafond, qui, selon Audrey, ressemble à un débouche-toilette!

Bon, assez de commentaires négatifs sur des choses superficielles comme le confort, allons profiter de l’eau de la mer et de tous ces petits êtres qui y vivent! Nous mettons nos gilets anti-coups-de-soleil et partons fièrement comme une famille de surfeurs!

Ce qui est important de faire pour entrer dans l’eau, c’est de vérifier où nous mettons nos pieds. Donc, il faut entrer en position couchée sur le ventre le plus tôt possible. La plage est constituée de rochers et l’eau n’est pas profonde, donc c’est toute une expérience! Nous avons peur de mettre nos mains sur des oursins ou sur un serpent rayé blanc et noir… Nous réussissons à atteindre enfin une profondeur intéressante et nous ne croisons pas de serpents. Plus loin, nous voyons de gros oursins avec d’immenses aiguilles fines, la plupart du temps cachés sous des coraux, donc pas trop de soucis!

Le fonds marin est superbe, on découvre une grosse étoile de mer toute bleue, on voit des poissons clown (Nemo), des concombres de mer noirs, des petits poissons bleu fluo.

philippines 1272étoile philippines 1272oursins

Il ne faut pas déposer nos pieds par terre, à moins d’avoir bien regardé avant! Et ce n’est pas recommandé, car cela peut abîmer les coraux. C’est essoufflant de toujours nager et un peu stressant, car ce n’est pas très profond. On a oublié de mettre les flotteurs aux filles, Sophie se fatigue vite et Steve va la reconduire au bord. Il aime bien embarquer les filles sur son dos lorsqu’elles sont fatiguées. Je dois vous dire que Steve est comme un poisson dans l’eau, il peut garder son souffle très longtemps et il ne se fatigue pas tellement en nageant. Il revient vers nous et rencontre la tortue sur son chemin. Audrey et moi étions beaucoup trop loin pour rien. Nous allons donc le retrouver et pouvons admirer de très près la grosse tortue qui grignote! Il nous dit de la surveiller et il va chercher Sophie. Mais en partant, il bat fort des pieds avec ses palmes et fait peur à la tortue, qui se sauve. Je vous dis que ça nage vite une tortue! Audrey et moi la suivons du mieux que nous pouvons, mais je la perds de vue, car je préfère garder un œil sur ma fille plutôt que sur la tortue…

philippines 1272tortue

Steve revient avec Sophie. Audrey et moi décidons que nous sommes trop fatiguées pour continuer et partons vers la plage. Nous avons vu tout ce que nous voulions voir! La sortie est aussi difficile que l’entrée, il faut faire gaffe de ne pas toucher au fond. On nage le plus longtemps que nous pouvons vers le bord. Mais Audrey a peur et se colle trop sur moi. Je touche le fond, car je mets ma main pour me retenir. J’ai la chienne de ma vie, mais je suis chanceuse et je sors de l’eau saine et sauve. Même chose pour Audrey! Fiou!

Le fait que Steve nous avait parlé des oursins et des serpents venimeux a rendu notre activité très stressante. En même temps, il n’avait pas le choix de nous en avertir!

Pendant ce temps, Steve retrouve la tortue et peut l’admirer tranquillement avec Sophie. Ils reviennent au bord quelques minutes plus tard. Eux aussi, sains et saufs! :O)

Nous rencontrons une famille de Français et piquons une petite jasette avec eux. Ensuite, nous repartons à l’hôtel où nous devons maintenant affronter la douche!  Nous faisons un bon travail d’équipe et réussissons à nous « rincer » à l’eau froide, disons que nous nous laverons plus méthodiquement demain, dans un autre hôtel!

Philippines 1189

Vers 16h, 8 petits garçons de l’âge de Sophie, jouent en bas de notre balcon. Ils nous aperçoivent étendre notre linge et demandent aux filles: « How old are you? What’s your name? » On décide de leur lancer des jouets. C’est trop drôle de les voir sauter pour attraper la surprise! Ils nous disent tous: « Thank You! »

Philippines 1185

Quand nous sortons de notre chambre, il y a un groupe de filles qui nous attendent! Elles ont entre 8 et 11 ans et disent à nos filles qu’elles sont: « Beautiful »! On leur donne une corde à danser et elles sont très contentes. On discute avec elles et  on leur dit que nous irons les voir à l’école le lendemain matin.

Philippines 1194 Philippines 1193

Nous allons nous promener au village pour admirer le soleil qui se couche sur la mer. Je dois vous dire que les couchers de soleil sont absolument magnifiques aux Philippines! Il y a toujours de beaux nuages et le ciel change de couleurs rapidement, passant du jaune au orange, au rosé et à plusieurs gammes de bleu. Nous croisons plein de familles, tout le monde semble s’être donné le mot pour regarder le spectacle naturel!

Philippines 1206

Philippines 1207

Philippines 1245

De retour à l’hôtel, il fait très chaud dans la chambre et avons peine à imaginer notre nuit. Nous ne voyons qu’une solution: laisser toutes les fenêtres ouvertes pendant notre sommeil! Est-ce qu’il y aura des moustiques, des fourmis, etc? Probablement! Nous demandons l’avis à la réceptionniste, et elle nous dit que dormir la fenêtre ouverte est une excellente idée et qu’elle n’y voit aucun problème!

Nous soupons sur la terrasse et retournons à la chambre vers 20h. Nous n’osons pas trop ouvrir la lumière pour ne pas attirer les papillons de nuit et autres insectes indésirables! On se brosse les dents, on met nos pyjamas et on se couche. J’ai bien dit « On se couche » et non pas on s’endort, car nous mettons beaucoup de temps à nous endormir. Le ventilateur a beau fonctionner à plein régime, nous sommes tous collants et mal dans notre peau. En plus, nous savons qu’il arrêtera de tourner à 21h30. Et, il n’y a pas d’air qui entre par les fenêtres… Et, nous avons aussi un peu peur des insectes qui pourraient venir nous visiter…

Bref, les 3 autres finissent par s’endormir, mais pour ma part, c’est interminable. De plus, dans la chambre à côté de nous, les jeunes décident de faire le party jusqu’à minuit. Ils parlent fort et renversent des bouteilles de vitre sur le plancher, ce qui me fait faire un saut à chaque fois! Quelqu’un vient les avertir à chaque fois, mais ils continuent…

J’ai l’impression que j’ai toujours des fourmis sur moi ou que je me fais piquer et je n’arrête pas de tourner dans mon lit. Je suis collée, je colle dans les draps, j’ai chaud. Au secours. Je pense à aller prendre une douche, mais je repense à ma douche de tantôt et je m’abstiens! Je finis par dormir quelques heures, c’est tout.

 

Mercredi 13 mars, 2013

On se réveille très tôt. On ne semble pas avoir été piqué par les insectes. Je me dépêche à prendre ma douche, ce que j’aurais dû faire avant de me coucher, question d’abaisser ma température corporelle.

Aujourd’hui, le plan est que Steve retourne en snorkeling seul pour explorer 2 autres coins de l’île. Nous, les filles, nous allons jouer au Père Noël dans le village et distribuer les jouets et les colliers apportés. Nous irons également à l’école voir les enfants rencontrés hier avant le souper.

Après le déjeuner et l’indispensable application de crème solaire, nous partons chacun de notre côté. Nous rencontrons le groupe de filles d’hier et elles nous apprennent qu’il n’y a pas d’école aujourd’hui, car les élèves de 5 et 6 sont en examen de fin d’année. Les plus jeunes pratiquent leur danse pour le spectacle de l’école et elles, elles pratiqueront cet après-midi. Elles nous emmènent donc visiter leur village et leur école. Nous voyons la pratique de danse, nous montrons nos photos du Québec à une prof et un groupe de jeunes se forment autour de nous. J’ai la « chance » de constater qu’une des filles qui se promène avec nous a des poux… et toutes les petites filles collent de près mes filles… Discrètement, je dis à Sophie et Audrey de ne pas trop se tenir près des cheveux des autres.

Philippines 1257

Philippines 1261

Philippines 1266

On a bien du plaisir. Elles parlent quand même assez bien anglais, elles font nos guides. Je leur demande si elles connaissent un tout petit bébé, car dans mon sac, j’ai un cadeau pour un très jeune enfant. Un des petits garçons, me dit qu’il a un petit frère d’environ 1 an. Je lui dis qu’il est déjà trop vieux pour mon cadeau. On se promène, et on demande aux femmes qui sont dehors. Quelqu’un pense à un bébé d’une semaine. Wow! C’est ce que je cherche! Alors, les enfants m’amènent au travers des maisons et des cours et nous débouchons chez la maison de la petite fille. Sa maman change sa couche. Nous lui donnons le jouet, elle est très contente (la maman, pas la petite, quand même!)  J’en profite pour donner un cadeau à la grande soeur de 4 ans qui veut déjà arracher le jouet du bébé! Et je donne un beau collier à la dame, qui n’en revient pas de cette chance qui lui tombe dessus en ce moment!

Philippines 1268

Philippines 1271

On continue notre promenade. On se fait piquer les pieds, les filles nous confirment que ce sont des fourmis. On demande au groupe s’ils ont des chiens. Un des enfants nous dit qu’il a des chiots. Les filles veulent les voir. Ils nous apportent chez lui et nous présente WHITE et BROWNIE. Je donne un foulard au petit garçon, il le met tout de suite sur sa tête. Comme c’est l’fun de faire des cadeaux.

Philippines 1270

Entre temps, Steve nous apparaît en maillot de bain, nus pieds, et se balade avec nous. Il doit faire attention où il met les pieds, il y a de la vitre un peu partout sur les chemins en terre battue. On visite une petite ferme avec des cochons et des chèvres.

Philippines 1201

Steve veut qu’on prenne des photos où il a fait de la plongée, alors on se sépare du groupe et on va faire les photos.

Philippines 1272

Philippines 1276

Philippines 1238 Philippines 1199

Il retourne faire de la plongée et on décide de rester à la chambre pour nous reposer. On fait des mots croisés et on regarde les photos prises pendant les derniers jours. On rit en se remémorant tous ces moments.

Steve revient à la hâte et nous annonce qu’une dizaine de tortues et leurs bébés sont tout près dans l’eau. Il veut qu’on y aille. Pour ma part, je suis rassasiée de plongée. Même chose pour Audrey. Sophie décide de mettre son maillot et accompagne son papa.

Ils reviennent vers midi et nous racontent que Sophie a réussi à toucher la carapace d’une grosse tortue.

Ils ont vu un très long serpent de mer… mais au loin! Ils prennent une douche pendant que nous fermons le sac et nous allons manger. Nous avons peu de temps, car notre bateau du retour part vers 13h-13h30.

philippines 1272serpants

Nous faisons nos adieux et quittons cette belle île. Nous ne sommes pas les seuls touristes à prendre le même bateau, alors on se dépêche pour avoir une « bonne place ». Nous ne voulons surtout pas être sur le banc bleu! Trois Filippinos embarquent les derniers et n’ont pas d’autres choix que d’être sur ce banc.  Nous reprenons la même place qu’à l’aller et nous doutons bien que les risques d’arrosage sont forts. Mais on ne sait jamais, la mer pourrait être très calme… mais non! C’est incroyable! Audrey est la pire, du côté gauche, elle reçoit de l’eau en plein visage, son t-shirt est mouillé au complet et même chose pour ses pantalons courts. Sophie et moi sommes pas mal trempés aussi! Steve est un peu protégé, car il est sur le côté droit. Nous rions de nous, mais aussi des trois Filippinos qui font semblant de rien et qui en mangent toute une! Pauvre eux! Mais ils sont en camisole et bermudas, donc pas trop de stress!

Arrivés sur la plage, nous constatons qu’Audrey a même les bobettes mouillées! C’est tout dire de notre voyage en mer! Il fait tellement chaud, ce n’est pas un gros problème. Nous négocions un tricycle et repartons pour la ville de Dumaguete. Notre but? Dormir près de l’aéroport, pour aller à Manille demain matin, à 7h15.

Philippines 1286

En chemin, nous passons sur les lieux d’un accident. Notre chauffeur nous apprend qu’une motocyclette a fait un face à face avec un petit camion de livraison. On voit tout plein de gens, le pare-brise défoncé du camion. Il semble que le conducteur de la moto soit décédé. Ça nous porte à réfléchir. Je me trouve alors bien chanceuse. Je constate que la vie ne tient qu’à un fil et qu’à tout moment, elle peut s’arrêter. J’en profite pour me dire que je suis bien vivante, et surtout heureuse d’avoir une vie qui me ressemble et me satisfait à tous les niveaux!

Un couple d’Italiens rencontrés dans les montagnes de Batad nous avait parlé d’un hôtel tout neuf, et c’est là que nous allons poser nos bagages. hotel-essencia.com/ est un bel hôtel de neuf étages, ouvert depuis novembre 2012. Le prix est de seulement 50$, c’est dur à croire! Et il y a un Spa. Yes, nous voulons nous faire masser tous les 4. Nous allons tout de suite prendre un rendez-vous pour 18h30. Il y a même un rabais de 20% sur les prix qui sont déjà dérisoires comparativement au Québec. 10$ pour un massage d’une heure!!! Et le massage des pieds de 45 minutes est à 5$. Nous serons massés tous en même temps, car il y a beaucoup de personnel. Super!

La chambre est belle! Tout est moderne. Comme ça fait du bien de savoir que je dormirai bien cette nuit! Sophie nous dit que nous sommes en sécurité, car elle trouve rien de moins que des masques à gaz à utiliser en cas d’incendie!

Philippines 1292 a

Nous prenons nos douches, que nous savourons pleinement et allons faire quelques emplettes avant d’aller souper dans un restaurant chinois.

 

Philippines 1289

18h30, nous sommes à l’heure pour notre massage, qui est très apprécié à la fin d’un voyage! Les filles reçoivent un massage des pieds ensemble, tandis que Steve et moi sommes dans la même cabine pour un massage complet. Ici, ils en mettent de l’huile! J’ai l’impression d’être un poulet qu’on badigeonne avant de mettre au four! Mais le massage est très bien fait. À la fin, on nous lave avec une débarbouillette et un bol d’eau chaude.

Nous retournons à la chambre et allons au lit à 20h. Nous sommes exténués!

Catégories : Philippines

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *