Jour 21

Aujourd’hui, après un autre déjeuner ordinaire (on a vraiment hâte de déjeuner à la maison!), nous allons faire un tour de « Circular Train ». C’est un train qui fait le tour des banlieues de Yangon et qui nous fait voir l’arrière-cour et la vie locale des Birmans.  Plusieurs touristes que nous avons croisés lors de notre voyage nous le recommandaient, alors pourquoi pas. De plus, l’une des stations est tout près de notre hôtel. Nous ne devons pas oublier que Sophie ne peut pas marcher de grandes distances.  Après 5 minutes de marche, nous arrivons à la station.

Nous achetons nos billets et le train arrive.  C’est le même type de train que celui que nous avons pris entre la ville Nyaung Shwe et d’Aungban dans la région de Kalaw.

C’est quand même intéressant d’être dans l’action et de voir les gens entrer et sortir avec des grands sacs de légumes ou un vélo.  Malheureusement, le train nous montre aussi les cours arrières de la ville et les déchets sont omniprésents dans le décor.  Où est Greenpeace? C’est ici qu’il doit intervenir.

Nous voyons aussi des jardins d’eau, où les agriculteurs ont trouvé une idée originale pour cueillir leurs légumes.  Toutefois, quand tu vois les poubelles juste à côté du champ, tu te demandes ce que tu manges vraiment dans ton assiette végétarienne… des bons légumes assaisonnés!

Vers 13h30, nous descendons au centre-ville. Après une marche trop longue et des escaliers abrupts, nous arrivons enfin à un taxi. Sophie n’en peut plus! Nous décidons de retourner au centre commercial pour dîner, car la chaleur nous accable et l’air climatisé nous fera sûrement le plus grand bien.

En fin de journée, nous relaxons dans la chambre et commençons à faire les valises pour le retour. Steve et les filles vont se faire masser vers 16h45 pour $5 de l’heure chacun. Petit spécial cette fois-ci, ce sont des aveugles birmans qui font les massages. Steve repart satisfait : son torticolis a disparu!

Je reste à la chambre pour me reposer et finaliser mes textes. Encore une fois, Steve trouve un moyen original pour déplacer Sophie sur de courtes distances et à peu de frais. Ici, dans la grande ville, il y a des rickshaws (cyclopousses, en français!).  Les filles l’utilisent et nous les suivons à pied, pour aller au resto et en revenir.

Nous prenons une douche fraîche avant le départ. Il est 22h00 quand nous arrivons à l’aéroport. C’est l’heure de quitter le Myanmar. Nous respirons une dernière fois la chaleur de Yangon, et repensons à tous les beaux moments que nous avons vécus et qui sont passés trop vite. Quel beau pays et surtout, quel beau peuple. Les gens sont souriants et aimables, malgré la grande pauvreté. Les paysages sont magnifiques. Définitivement, le Myanmar est un coup de cœur!

Catégories : Myanmar

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.