Jour 9

Bon, fini la farniente, aujourd’hui, nous avons un cours de cuisine!

Le chef, Vannak, du restaurant Smoking Pot, vient nous chercher à notre hôtel à 9h30 en tuktuk.  Il nous avertit que ce tuktuk est « fancy »… J’imagine qu’on changera de moyen de transport plus tard!

Il nous emmène au marché, pour que nous puissions acheter tous les ingrédients nécessaires. La balade au marché est super intéressante.  Mais attention, coeurs sensibles, s’abstenir!

Dans la section des légumes, nous achetons de la citronnelle, du gingembre, du curcuma, des concombres, des tomates, des  » glory morning », de l’ail, des champignons, des piments séchés, du lait de coco, du basilic et autres petites feuilles ou herbes.

cambodge-579

cambodge-587

Dans la section des « tout ce qui vient de l’eau », c’est ici que ça se corse. Heureusement, on ne fait que passer, mais nous ne pouvons pas nous empêcher de regarder partout: couleuvres, anguilles, poisson-chat, barbottes, têtes de poisson, grenouilles qui se font décapiter sous nos yeux…

cambodge-580

cambodge-578 Puis, il y a la section des insectes avec des gros cafards vivants, des crickets et gros vers blancs.

cambodge-583

Et nous allons acheter notre poulet dans la section de la boucherie.

cambodge-588

Les œufs sont même inclus lorsque tu achètes ton poulet, c’est pratique!

cambodge-589

cambodge-steve-891

C’est à cet endroit, qu’Audrey se fait un nouvel ami!

cambodge-590 cambodge-steve-905

Une fois que nous avons tout ce qu’il nous faut, nous marchons jusqu’au restaurant de notre chef (Smokin’ Pot), où son père nous attend avec son tuktuk. En fait, il s’agit d’une moto qui tire une remorque en bois! C’est une remorque qui à priori servait à être tirée par un homme.  Le bout de la remorque, l’anse de fer, tient sur le banc du conducteur en équilibre et est attachée avec une corde en mode  »safety ».  Au cas où l’anse tomberait en dehors de la moto.  Encore une fois, ceci est sûrement approuvé par Transport Canada.  Il nous emmène à la maison familiale pour le cours de cuisine. Sa mère est là et elle prépare les wok, le riz et lave la vaisselle au fur et à mesure.

cambodge-steve-909

Le chef nous dit que nous préparerons 3 repas différents et que nous les dégusterons par la suite.  Nous commençons par un Poulet Amok. Il faut couper tous les légumes avec un gros couteau qui ne coupe pas très bien, mais on finit par s’y habituer! On prépare la pâte de curry qui servira pour deux des recettes.

cambodge-593

C’est impressionnant d’utiliser 7 gousses d’ail par personne.  J’explique au chef que nous faisons une semaine avec 7 gousses d’ail à la maison!

cambodge-595

Une fois tous les ingrédients coupés, nous construisons un petit contenant avec une feuille de banane et deux cure-dents. Nous déposons le tout à l’intérieur et le faisons cuire à la vapeur pendant 20 minutes.

cambodge-steve-919 cambodge-steve-920

Pendant ce temps, les filles commencent un Lok Lak au poulet. Pour notre part, nous cuisinons le troisième plat, soit un poulet « glory morning ».  Nous cuisinons le tout sur des woks, déposés sur du charbon.  Et bien sûr, notre coach nous donne des trucs culinaires.

cambodge-steve-925 cambodge-603

cambodge-610

Miam! Miam! C’est délicieux! Nous mangeons tout le monde ensemble. C’est une belle expérience que nous recommandons fortement.

Il est midi 30. Nous avons bien mangé, c’est l’heure de remonter dans la remorque!

Nous passons l’après-midi à la piscine, le ventre bien plein.

Nous ressortons seulement pour le souper. Cette fois-ci, nous tombons sur un petit restaurant tenu par un Français, Luc Richard, concepteur à la retraite, qui a monté des spectacles pour le Cirque du Soleil et le spectacle de Vanessa Paradis.  Bref, on n’arrête pas pour cette raison, mais plutôt parce qu’il sert des assiettes de pain, jambon de Bayonne, fromage gruyère et frites maison.  Les filles veulent absolument y goûter! On jase avec le propriétaire de notre journée gastronomique.

cambodge-629

cambodge-628

Pour terminer notre soirée, nous retournons nous faire masser. Ici, c’est plus dispendieux: 6$ de l’heure plutôt que 5$. On doit porter un kimono jaune moutarde pour le massage, qui est fait sans huile. Nous sommes les quatre dans la même salle, sur des matelas au sol et nous recevons notre massage traditionnel khmer pendant une heure! C’est un massage qui ne fait pas l’unanimité. Disons que celle qui me massait, n’avait pas l’air d’avoir le goût de masser ce soir! En fait, les filles se font toujours choisir par la propriétaire et sa meilleure masseuse. Steve et moi, on pogne les « restants »! Cela nous permet quand même de nous détendre et de bien dormir!

cambodge-630

cambodge-636

 

Catégories : Cambodge

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.