Jour 13

Ce matin, c’est le jour du marché régional à Kalaw. Ici aussi, il y a un principe de marché rotatif de village en village à tous les 5 jours. Nous allons visiter ce marché avant de déjeuner. C’est toujours aussi beau et coloré. Plusieurs légumes qu’on ne connaît pas ou qui sont différents des nôtres. Par exemple, les aubergines sont minces, les fèves sont immensément longues et les clémentines sont plus petites que nos fraises.  il y a aussi des trucs que nous n’avons aucune idée c’est quoi!

Ici le bébé n’est pas à vendre, ne vous en inquiété pas!


Dans les marchés, c’est toujours une belle occasion pour faire des rencontres et voir la vie au quotidien. Depuis que nous sommes au Myanmar, nous constatons que presque tous les hommes portent la jupe. Même une bonne partie de la nouvelle génération continue cette tradition.

Nous retournons à l’hôtel pour prendre notre déjeuner. Miam! C’est le meilleur que nous prenons au Myanmar. Tout est bon: pain maison, crêpes avec miel, œufs et fruits à volonté.

Il est 10h00 et notre chauffeur nous attend au pied de l’hôtel. C’est le temps de partir en direction de Bagan. La route est très sinueuse, nous sommes dans les montagnes à 4 000 pieds d’altitude.

En chemin, nous croisons un éléphant qui marche sur le bord de la route et notre chauffeur nous arrête pour le regarder un peu. C’est toujours impressionnant de voir cet animal, monté par son cornac, qui se promène tout bonnement aux côtés des voitures. Nous le flattons un peu et lui donnons un colleux avant de repartir.

Les courbes en montagne sont terminées, nous serons sur le plat pour le reste de la route. La température a changé, nous crevons de chaleur et le chauffeur ne semble pas avoir l’option « air climatisé » dans ses plans de la journée. J’ai le soleil qui plombe sur mon côté, je m’endure et me calme quand j’aperçois les travailleuses qui construisent les routes en asphalte avec cette grosse chaleur. Tout se fait manuellement. Les hommes cassent les grosses roches et les femmes transportent les plus petits morceaux dans des paniers pour les étendre une par une sur la route. Le goudron est chauffé dans des barils et étendu un contenant à la fois. Tout cela, sous le soleil brûlant du Myanmar.

À 13h00, nous arrêtons dans un village non identifié pour dîner. Nous débarquons de la voiture et tout de suite, les gens du resto se retournent et nous fixent. Nous les saluons et entrons sur la terrasse prendre place. Nous sommes encore toujours fixés. Les gens mangent, mais nous regardent. C’est un peu gênant et bizarre comme sentiment.

Pour détendre l’atmosphère, Steve va à leur rencontre et leur montre des photos du Canada. Je commande le repas pour en finir au plus vite. 10 minutes plus tard, c’est toujours la même scène. Il n’y a rien à faire, leurs yeux sont toujours rivés sur nous. Même le personnel s’attable à côté de nous pour nous regarder manger! Le repas terminé, nous en profitons pour prendre quelques photos avec eux et repartons.

Nous arrivons à Bagan à 16h00. Nous sommes crevés par la route et la chaleur. Notre hôtel est le Myanmar Han (www.myanmarhan.com), c’est très joli et à l’écart de la ville de Bagan. Il y a une superbe piscine. Les filles en profitent pour mettre leurs maillots et se baigner. La température à Bagan n’a rien à voir avec celle des montagnes. Il fait 37C au lieu de 24C. L’air est chaud et écrasant.

Autour de la piscine, nous discutons avec les autres touristes pour définir notre plan de visite des 3 prochains jours. D’ailleurs, l’un d’entre eux nous donne son billet d’entrée dans la zone archéologique de Bagan, qui est encore bonne pour 3 jours. C’est tout de même 25000K ($25) par personne, nous l’acceptons volontiers. Il nous explique qu’en raison du positionnement de notre hôtel, il se peut que nous n’ayons jamais besoin de payer notre droit d’entrée. Pour sa part, il ne s’est jamais fait demander sa passe.

La noirceur s’installe et nous soupons à l’hôtel, trop fatigués pour aller en ville. Les filles profite de la piscine après le souper.  Comme nous avons deux chambres séparées. Nous souhaitons une bonne nuit aux filles et allons nous coucher.

Catégories : Myanmar

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *