Jour 12

Vers 6h, Steve est réveillé et décide d’aller admirer le lever du soleil sur le désert de sel. Pour ma part, je me réveille un peu plus tard et je regarde ses photos! C’est très beau!

Iphone ste 923

Iphone ste 926

Aujourd’hui, c’est le point culminant de notre voyage, la raison de notre choix de destination: le désert de sel d’Uyuni!  C’est le plus grand désert de sel au monde avec une superficie de plus de 12000 km². Cette immensité blanche culmine à 3650 m d’altitude et est entourée des monts de la cordillère des Andes, offrant un paysage tout à fait fascinant. Le Salar est formé par 11 couches de sel et de glaise, pour une épaisseur d’environ 40 m. Selon les estimations, il contiendrait plus de 60 milliards de tonnes de sel et 140 millions de tonnes de lithium, mais aussi de grandes quantités de potassium, magnésium et bore.  C’est aujourd’hui que nous allons le traverser.

Pour déjeuner, nous avons des céréales sucrées avec du Yop aux fraises. Bon, ce n’est pas le meilleur déjeuner en ville, on se reprendra demain matin!

Nous partons à 8h30, et sous les recommandations de notre guide, nous portons nos shorts et nos sandales. Pourquoi? Parce que l’eau salée laisse des résidus blancs sur les vêtements et le fond de l’eau fait mal aux pieds.

Le début est un chemin de terre surélevé, puis après quelques minutes, nous embarquons dans l’eau (environ 10-15 centimètres de haut). Au tout début, nous sommes nerveux, car le désert est plein d’eau et on ne voit pas la fin à l’horizon. Nous avons l’impression d’embarquer sur la mer. Histoire de nous rassurer, Hugo nous explique que cette semaine, un groupe a été perdu pendant 7 jours sur le désert, car il pleuvait et il y avait trop de brouillard. Rassurant! Mais nous lui faisons quand même très confiance et on ne s’inquiète pas trop. Le ciel est bleu, Steve a sa boussole sur son cellulaire et c’est parti mon kiki!

Bolivie, Bolivia 966

À peine 500 mètres de fait et nous voyons déjà la réflexion des nuages dans l’eau. C’est superbe, même exceptionnel. On se croit dans les nuages, car on ne distingue pas le ciel de la terre. C’est un peu comme si nous étions dans un avion dans le ciel et que nous regardions par le hublot.

Bolivie photo depart 5

Bolivie photo depart 3

Bolivie photo depart 4

C’est fou comme il y a des possibilités de photos à faire.

Bolivie, Bolivia 994

Bolivie, Bolivia 995

 

Bolivie photo depart 19

Iphone ste 949

Après 30 minutes, nous arrivons sur une section sèche. Nous faisons des photos trompe-l’oeil. Puisqu’il n’y a rien à l’horizon et que le désert est plat, si une personne s’éloigne, celle qui est à l’avant-plan est plus grande et on peut ainsi faire toutes sortes de photos.

Bolivie, Bolivia 1021

Bolivie, Bolivia 1022 Bolivie, Bolivia 1027

Bolivie, Bolivia 1044 Bolivie, Bolivia 1058

Bolivie, Bolivia 1071

Les filles ont la chance de conduire chacune leur tour le Jeep sur la section sèche du désert. Quand on retourne sur l’eau, Hugo reprend le volant, car c’est un peu plus risqué.

Iphone ste 955a Bolivie, Bolivia 1078

Bolivie, Bolivia 1083a

On perd de vue les rives et la nous sommes seuls au centre du désert rempli d’eau. C’est fou comme sensation. Nous sommes entourés d’eau, mais nous ne sommes pas en bateau!  Audrey et Steve sont sur le toit du jeep et nous roulons vers l’île Incahuasi.

Bolivie, Bolivia 1114

Bolivie, Bolivia 1092

Bolivie, Bolivia 1118

Juste avant midi, nous arrivons sur l’Île Incahuasi. Surprenant, mais la petite île n’habite que des travailleurs. C’est confirmé: aucun touriste. Habituellement, 70 Jeeps passent par ici chaque jour. Le gardien nous dit que personne n’est venu sur l’île depuis 15 jours. On paie les 30bs par personne pour le droit d’entrée. L’île est pour nous seulement!  Cette île désertique localisée au centre du désert est fait de corail, signe qu’il y a déjà eu une mer.  Mais sa particularité est qu’elle est recouverte de centaines de cactus millénaires. Le plus grand atteint 12 mètres. La croissance de cette espèce de cactus est d’environ un centimètre par an.

Bolivie, Bolivia 1144a

Bolivie, Bolivia 1150

Pendant que Dionicia prépare le dîner, nous empruntons le sentier pour gravir la montagne et aller au sommet afin d’avoir une vue panoramique. C’est à couper le souffle! Dans tous les sens, car nous sommes à bout de souffle. Nous sommes quand même à 3650 m d’altitude!

Iphone ste 958

Bolivie, Bolivia famille2

Nous mangeons un pâté au thon absolument délicieux avec les fameux concombres, oignons et tomates en accompagnement. Pour dessert: un ananas sculpté. Notre pique-nique est bien organisé cette fois-ci, car nous avons une table de sel sous un abri pour nous protéger du soleil. Il faut mentionner que le soleil est très puissant en haute altitude.

Iphone ste 963

Nous quittons l’île aux cactus avec un peu de peine, car c’est comme si nous avions eu le privilège de l’avoir eu rien que pour nous.

Il nous reste environ 25 km à franchir entre l’île et Tunupa, l’endroit où nous allons dormir ce soir. À mi-chemin, Hugo arrête le camion, car il vient de voir un trou d’eau. C’est une galerie souterraine! Une chance que nous n’avons pas mis une roue dedans… Hugo sort des outils du camion pour scier quelques morceaux de sel. On ne comprend pas trop ce qui se passe. Dionicia est à ses côtés et semble toute excitée. Une fois le morceau recueilli, il le retourne et nous voyons le cristal de sel dans toute sa splendeur. Cela ressemble à des gros diamants avec des teintes de rose. C’est très joli et cela semble avoir beaucoup de valeur à leurs yeux.

Bolivie, Bolivia 1223

Bolivie, Bolivia 1217

Bolivie, Bolivia 1226

Un fois sur les lieux, nous en profitons encore une fois pour prendre quelques photos.  C’est juste trop beau!

Bolivie, Bolivia 1237 Bolivie, Bolivia 1243

Bolivie, Bolivia 1268

Bolivie, Bolivia 1316

Nous repartons, mais cette fois-ci, nous sommes sur le toit du jeep. La vue que cela nous donne est extraordinaire. Nous avons l’impression d’être dans le ciel. C’est un sentiment de liberté suprême.

Bolivie, Bolivia 1185

Nous voilà déjà pratiquement rendus et Hugo arrête le véhicule afin de nous laisser profiter du moment pour une dernière fois. On prend des photos drôles.

Il faut mentionner que le fond de l’eau est recouvert de morceaux de sel en forme de pyramides! Dur à croire, mais il n’y a rien de rond. Steve est le seul à ne pas avoir de sandales et c’est comme marcher sur des clous. Ça fait mal aux pieds!

Bolivie, Bolivia 1321

Bolivie, Bolivia 1324

Bolivie photo depart 18

Bolivie, Bolivia 1352

Bolivie, Bolivia 1362

En arrivant dans le village de Coquesa, nous trouvons un hôtel ouvert. Encore une fois, nous avons la place juste pour nous. Nous sommes vraiment au pied du volcan Tunupa qui fait 5435m. Steve et Sophie en profitent pour faire le lavage. Nos vêtements ont tous des traces de sel.

Iphone ste 988

Iphone ste 985

Le camion est aussi bien salé.  Hugo démonte l’alternateur, les bougies et la batterie afin de bien les nettoyer, histoire de repartir demain matin.

Bolivie, Bolivia 1369

Pour souper, Dionicia passe la cuisine à Audrey et elle nous prépare ses fameuses pâtes au citron accompagnées d’un vin rouge Bolivien provenant de la région de Tarija. Nous dégustons le repas avec nos guides et c’est Sophie et Audrey qui font le service.

Bolivie, Bolivia 1380

Bolivie, Bolivia 1382

Nous regardons les cristaux de sel que nous avons recueillis et nous constatons qu’ils forment des pyramides parfaites. Comme les flocons de neiges, il n’y a pas deux pyramides identiques.  C’est tout de même incroyable ce que la nature peut faire!

Iphone cristaux sel

Nous terminons notre repas, et en regardant par la fenêtre, nous voyons un superbe coucher de soleil. Nous nous excusons et quittons la table, car nous ne voulons pas manquer ça. Le ciel est magnifique. Audrey décide de se rendre seule sur le bord de l’eau et capturer de superbes photos. Nous regardons le spectacle devant l’enclos de lamas.

Iphone ste 994

Iphone ste 999

Bolivie, Bolivia 1410

Nous nous couchons vers 21h, le coeur heureux et rempli de souvenirs gravés pour la vie! Un autre rêve de réalisé!

Catégories : Bolivie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.