Ce matin, nous déjeunons et enfilons rapidement nos « costumes » pour le Holi Day! Des vêtements et des sandales que nous pourrons jeter après le jeu, car les couleurs tachent! Nous avons payé 34$ pour habiller toute la famille. Vous pouvez voir nos sachets de couleurs: rose, jaune, orange, vert, mauve, rouge, bleu.  Attention, les Québécois arrivent!

Inde 2279

Steve a préparé notre caméra: il l’a entouré d’un sac de plastique qu’il a collé avec du ruban adhésif autour de l’objectif. Je suis prête pour photographier l’événement! Je la tiens bien fort dans ma main droite, la sangle entourée autour de mon bras!

En sortant de l’hôtel, nous décidons de nous colorer le visage, car nous appréhendons que nous nous ferons encore plus « attaqués » si nous n’avons aucune couleur sur la peau! Le vendeur dans le kiosque face à notre hôtel s’occupe de nous, il est le premier à nous asperger avec de la poudre et avec sa bouteille d’eau verte, percée sur le bouchon.

Inde 2284

Inde 2288

On part donc dans la petite rue tranquille à pied, car les tuktuk sont presque tous en congé. Nous rencontrons un groupe de femmes indiennes qui nous font une danse et nous jouent de la musique. Nous dansons avec elles, mais à la fin, elles nous demandent de l’argent! Désolées Mesdames, mais nous n’avons pas d’argent sur nous! On repart!

On rencontre d’autres petits groupes d’enfants et on se fait mettre de la poudre sur les joues. On fait l’accolade en se souhaitant mutuellement:  » Happy Holi! »

Inde 2291

C’est toujours un peu apeurant, car on ne sait pas trop ce que les gens vont nous faire. De la poudre sur les joues, c’est l’fun. Mais en recevoir partout dans la face, les yeux ou la bouche, ça nous stresse un peu…

Inde 2289

Un peu plus loin, Sophie et moi recevons chacune une bouteille d’eau verte dans le dos! C’est fait, on est toute mouillée! Mais il fait tellement chaud, qu’on ne se plaint pas trop…

On arrive finalement au marché central, le même endroit qu’hier soir. La musique et l’ambiance sont très fortes. Le « rave » est bel et bien commencé! La majorité des gens qui dansent sont des Indiens entre 15 et 25 ans et des touristes bohèmes (hommes-femmes).

Inde 2410

Il faut passer dans la foule pour nous rendre dans le restaurant et monter sur le toit. Ça danse en fou, mais on réussit à nous faufiler tout près des haut-parleurs. Les filles trouvent que la musique est trop forte! On finit par entrer et nous mettre à l’abri! Steve part dans l’action avec la caméra Go Pro, pour filmer le party.

Inde 2396

DCIM100GOPRO

Inde 2373

On prend des photos et on n’en revient pas de voir toute la poudre qui vole dans les airs, les bouteilles d’eau qui aspergent dans tous les sens. Les gens sont mauve foncé. D’ailleurs, toute la scène est mauve foncé.

Inde 2310

 

Quand quelqu’un lance de la poudre jaune, verte ou bleu, on la voit!

Inde 2348

Inde 2333

On voit plusieurs gars torse nu et on comprend pourquoi quand on aperçoit quatre jeunes déchirer les camisoles ou les t-shirts de 2 touristes. Il y a un fil électrique qui pend au-dessus du centre de la place, et le but est de le remplir de gilets pour en faire une belle corde à linge! C’est réussi!

Inde 2368

Inde 2298

Steve revient finalement avec la chemise déchirée sur le côté. Il s’est sauvé juste à temps pour ne pas finir en bedaine! Des jeunes ont même fouillé rapidement dans ses poches, mais elles étaient vides! Nous ne sommes pas des débutants quand même!!!

Toute une folie règne sur la place centrale. On comprend maintenant pourquoi il y a tant de bohèmes en ville, c’est pour vivre le « Rave » de Pushkar! Nous sommes heureux d’avoir la chance de participer à ce moment très spécial. C’est seulement ici que ça se vit comme ça. Dans les autres villes, la connotation religieuse est plus forte et ça se passe surtout autour des temples.

Inde 2377

Inde 2383

Inde 2414

Inde 2376

Inde 2430

Steve retourne faire un bain de foule!

Inde 2390

Après une heure, nous en avons eu pour notre argent. Il est temps de repartir! Nous sortons voir le rave de plus près, mais à l’écart quand même, car ça danse un peu trop intensément.

Inde 2412

On décide de prendre une rue moins achalandée pour ne plus nous faire asperger. Ça se passe assez bien, sauf quand on rencontre des groupes de gars qui décident de ne pas nous épargner, même si on leur dit: » No, no! No water! » Steve essaie de nous protéger du mieux qu’il peut, mais on se refait mouiller! Je n’ai pas le choix de passer parmi eux et ils en profitent pour me toucher les seins et les fesses. Comme c’est intelligent!!! J’ai hâte de rentrer au bercail et mes pieds me font souffrir le martyre avec mes sandales à 50 sous. Nous avons la chance de rencontrer un des rares chauffeur de tuktuk en ville et il nous embarque. Enfin! Plus personne ne peut nous « attaquer », car il y a une règle non écrite : « On n’arrose pas les voitures et les tuktuk! » Ouf! La guerre des couleurs est terminée et nous pouvons enfin aller nous reposer!

En passant, le Holi est l’occasion pour les castes inférieures de pouvoir enfin être égaux aux castes supérieures. C’est leur seule journée pour en profiter. Et les touristes sont la cible privilégiée! Évidemment!

Inde 2436

Voici donc à quoi nous ressemblons au retour!

Steve est celui qui a le plus joué et ça paraît!

Inde 2454

Sophie arrive en 2ème position! Elle a beaucoup aimé l’expérience!

Inde 2443

Audrey, la coquine, arrive en 3ème place!

Inde 2442

Et moi, qui tenais la caméra à l’abri, j’arrive en dernière place, mais fière de l’être! Surtout quand Steve et Sophie essaient de se laver les mains et qu’après 4 lavages, il en reste encore…

Inde 2447

Les gens de l’hôtel nous disent que ça prendra 4 à 10 lavages avant que ça parte! Ouiiiiiiii!!! Merde, Steve est mauve partout dans la face! On ne va pas se promener avec des vestiges de la fête pendant une semaine???

Il est interdit aux clients colorés d’entrer dans leurs chambres pour ne pas tacher les draps ou les serviettes. Alors on nous offre une salle de bains au sous-sol.  Nous commençons par le lavage de notre visage et nous sommes découragés… La poudre s’enlève bien. Mais les parties où nous avons reçu de l’eau et de la poudre, c’est plus difficile à laver. On rit surtout de Steve, car il en a tellement dans le visage… on l’imagine dans quelques jours, au Qatar, avec la face multicolore!!!

Finalement, avec l’aide d’une débarbouillette et de beaucoup de savon, on finit par revenir un peu plus normal. Il nous reste quelques couleurs pâlies, mais ça va!

C’est l’heure de dîner. Presque tous les restaurants sont fermés, mais pas celui à côté de notre hôtel. Steve part en éclaireur: on ne veut SURTOUT PAS se refaire salir, maintenant qu’on est propre! Tout est beau, alors on court jusqu’au resto, on mange tranquillement et on revient sain et sauf! Fiou!

Vive le Holi, mais juste une fois dans notre vie!

Étant donné que le Holi se termine à 15h, nous partons en taxi vers 16h pour Jaipur, la ville rose.

Tous les kiosques sont fermés, sauf les marchands d’alcool. C’est étrange de ne voir presque personne dans les rues. Mais je vous confirme que les vaches ne sont pas en congé, elles!

On voit des gens en moto, la face rouge et mauve. Certains qui conduisent très mal. Notre chauffeur nous explique qu’ils ont un peu trop bu pendant la fête…

Il est 18h30 quand nous arrivons à Jaipur. Nous logeons dans un hôtel de luxe pour bien terminer le voyage!

Catégories : Inde

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *