Jour 5

Aujourd’hui, nous allons réaliser un de mes rêves. Nous allons faire du vélo dans la campagne cambodgienne!  Comme il fait très chaud, nous partons tôt le matin, vers 7h30. Les bicyclettes sont comme je me les imaginais: guidon haut et panier à l’avant. En route pour l’aventure!

cambodge-steve-834

Nous roulons en direction du « traversier », car nous allons visiter l’île de Koh Trong, juste en face de la ville de Kratie.  Petit inconvénient, nous devons descendre un grand escalier d’environ 80 marches pour aller au bateau! Heureusement que la partie extérieure des marches est une surface plane, on peut y placer les roues et descendre aux côtés de nos vélos en tenant fort les freins. Les filles sont bonnes, elles réussissent à le faire avec succès!

Une fois au petit bateau, un homme les embarque pour nous. Et nous partons pour une grande traversée… de 10 minutes. Il y a quelques femmes avec nous qui semblent être venues en ville pour chercher de la nourriture et de la glace.

cambodge-316

cambodge-322

Le principal défi quand on débarque sur l’île est de rouler dans le sable fin. Oui, il y a un petit chemin en bois aménagé sur la plage, mais plusieurs sections sont ensevelies sous le sable. De plus, il y a beaucoup de motos qui veulent passer et nous klaxonnent pour qu’on se tasse. Alors, la moitié du temps, on est arrêté dans le sable et on force pour avancer.

cambodge-329

On arrive finalement sur la piste de l’île qui est bétonnée. Il vente très fort aujourd’hui, mais ça nous tient au frais. Par contre, cela fait lever la poussière. Nous longeons le fleuve. La route est bordée d’immenses arbres de bambou qui nous font de l’ombre. On rencontre des gens qui se promènent avec une petite carriole tirée par un poney ou des boeufs. Il y a aussi des enfants qui nous envoient la main. C’est très paisible, on dirait que le temps s’est arrêté.

cambodge-339

cambodge-356

cambodge-341

Au bout de l’île, sur le Mékong, il y a un village flottant.  Les gens habitent là!

cambodge-344

Au centre de l’île, ce sont des champs de maïs, de blé, de riz et de légumes. C’était le temps des récoltes de tomates.

cambodge-362

Il est environ 10h30 lorsque nous terminons notre promenade. Le soleil est plus haut et la chaleur se fait beaucoup plus intense. Nous reprenons le « traversier » et une fois arrivés sur la rive, il faut remonter les 80 marches!! Beaucoup plus difficile que la descente.  Encore une fois, les filles réussissent toute seule et moi, j’ai la chance qu’une femme m’aide à tirer mon vélo à mi-chemin!

Nous retournons les vélos et allons prendre une bonne douche pour enlever la couche de poussière qui recouvre tout notre corps.  Après le dîner, ce sera au tour de Sophie de réaliser un rêve….

Nous attendons qu’il soit 15h pour faire notre deuxième activité de la journée. Sophie nous « achale » depuis Noël, parce qu’elle veut un scooter… Cet après-midi, nous calmerons ses ardeurs, en louant des scooters! Nous retournons au même endroit où nous avions loué des vélos (2$ chacun), mais cette fois-ci, nous prenons 2 scooters. (4$ chacun) Et en bonus, nous recevons 4 magnifiques casques! Et là, en recevant nos casques, le délire commence! On rit tellement de nous voir avec ces déguisements sur la tête! À eux seuls, ils valent le coup! On aurait voulu choisir les casques les plus drôles, et on n’aurait pas fait mieux!

cambodge-steve-845a

Pour ma part, j’ai un casque de pilote de course des années 60. Sophie a un casque orange et blanc (style boule de billard) et une visière usée.

cambodge-403

Steve se retrouve avec un casque de gladiateur.

cambodge-404

Et c’est unanime, Audrey a le casque le plus drôle. C’est un modèle pour enfant, rose, qui lui donne un air de « pas d’front »! On rit tellement à la regarder.  Le loueur nous regarde mourir de rire et je ne sais pas trop s’il comprend ou si lui aussi rit dans sa tête, en se disant:  » Tiens, ma gang de touristes, mettez les casques que plus personne ne veut porter! »

cambodge-366

On écoute les explications pour les scooters avec peu d’attention, car à chaque fois qu’on se regarde, on pouffe de rire! On comprend qu’il faut aller mettre du gaz et que le siège s’ouvre en appuyant sur un bouton!  Le locateur ne nous demande aucune carte de crédit, pas de dépôt en argent, ni de permis de conduire ou de passeport en consigne.  Il nous demande à quelle heure on reviendra et il nous salue!  C’est fou comme c’est l’fun de savoir qu’il y a encore des endroits sur terre où les gens se font confiance.

On va mettre de l’essence, et on part à l’aventure! Premier arrêt, nous sommes loin des stations services Shell, ici ce sont des 45 gallons avec une pompe manuelle. $2 et nous sommes full!

cambodge-steve-850

On a choisi de faire du scooter ici, parce que c’est très tranquille et qu’il n’y a pratiquement que des motos sur la route. Donc, pas trop stressant.

Il faut dire que j’ai déjà eu un scooter dans ma tendre jeunesse, alors cela fait remonter beaucoup de souvenirs! Je fais donc revivre à mes filles mes niaiseries du temps: quand on passe devant des gens, on se penche sur le guidon pour avoir l’air d’aller plus vite. Quand on dépasse quelqu’un à cheval, on lui crie: « Hi-Ha! ». Je fais le salut militaire à des gens sur le bord de la route. On fait le signe du Devil . Bref, tout pour faire rire mes filles…et les Cambodgiens! Habituellement, les gens nous saluent et sourient, mais là, les gens nous saluent et rient! Ils savent, eux aussi, qu’on s’est fait passer les vieux casques pour touristes! C’est peut-être le « running gag » du village!!!

Il vente à écorner les boeufs, alors on reçoit beaucoup de poussière dans les yeux. Le chemin n’est pas toujours asphalté, alors il faut tenter d’éviter les trous dans les routes de terre.  Sophie et Audrey prennent le volant et font leur première conduite.

cambodge-steve-852

On rencontre une femme qui conduit son scooter tout en allaitant son enfant. On rencontre un passager de scooter qui sort de l’hôpital et qui tient un bâton dans les airs, car son soluté est attaché sur le bâton. On croirait qu’il s’est sauvé du docteur!! (On a vu d’autres personnes en voiture avec leur soluté et une autre qui embarquait dans un bateau!)

cambodge-914

On arrête dans un temple et nous avons la surprise de constater que c’est une école de jeunes moines. Il y a une rangée de petites maisons pour les enfants et on voit plusieurs tuniques oranges suspendues sur les galeries.

cambodge-382

cambodge-373

Nous parlons avec les moines seniors qui viennent à notre rencontre, pendant que tout le monde sur le site nous regarde. Deux d’entre eux parlent français, mais comme ils n’ont pas utilisé cette langue depuis 45 ans, disons qu’ils connaissent quelques mots, mais pas vraiment de phrases. Alors, les discussions sont assez courtes!

cambodge-389

Nous reprenons la route et retournons les scooters avant que le trafic de 18h00 ne commence. Il y a quand même des limites à relever des défis!

Pour finir cette journée en beauté, nous allons nous faire masser après le souper. Le massage de 60 minutes est à 5$! Et oui, ce n’est pas une erreur, je n’ai pas oublié un autre chiffre, c’est vraiment 5$. Et à ce prix, il nous donne même une bouteille d’eau. On s’installe deux par deux dans des pièces climatisées. On se couche sur un matelas par terre et la femme nous masse en s’assoyant sur ses genoux. Nous sommes au paradis!

Nous rentrons à notre hôtel en reparlant de tout ce que nous avons fait aujourd’hui. Quelle expérience! Quelle journée! On peut dire que nous en avons eu pour notre argent!

Catégories : Cambodge

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.