Jour 6

Aujourd’hui, nous changeons de ville et partons pour Kompong Cham, reconnue pour son pont de bambou qui mène sur une île au milieu du Mékong.  Il y a aussi une partie de la population qui est musulmane. Nous prenons un taxi privé, car la différence est seulement de 10$ avec la minivan en groupe.

Sur la route, nous voyons plusieurs plantations d’hévéas (arbres qui produisent le caoutchouc.) Nous arrêtons prendre des photos et nous trouvons un petit morceau de caoutchouc que nous rapportons fièrement.

cambodge-417 cambodge-416

Nous dépassons plusieurs véhicules chargés à pleine capacité. Sur la photo: une minivan ouverte à l’arrière remplie de poches de riz, d’un scooter sur le côté avec quelqu’un assis dessus. Celui-ci tient un poteau de métal qui tient la valise ouverte! Et on n’oublie pas le passager sur le toit!

cambodge-steve-871

On arrive vers 11h00. Nous n’avons pas de réservation d’hôtel, mais le chauffeur nous en propose un, alors nous allons voir si c’est intéressant.  L’hôtel proposé est le Hotel Monorom VIP: monoromviphotel.com .  Maintenant, vous connaissez notre technique de détection de chambre moisie, et bien on la remet à l’oeuvre!

Cette fois-ci, la chambre se mérite facilement un 9.5 sur 10. Pour 30$ us, nous avons une chambre de princesses! Balcon privé avec vue sur le Mékong et le pont illuminé en bleu la nuit. Bain douche avec rideau et miroir placé à la bonne hauteur. Meubles sculptés à outrance. Petite boîte décorative qui recouvre la boîte de mouchoirs. Bref, presque la perfection. La perte de points est attribuée au fait que les deux lits sont plus petits que des lits doubles!

Nous dînons près du marché de fruits et légumes.  Le choix de légumes est incroyable.  C’est surement une des raisons pourquoi les mets sont si succulents.

cambodge-steve-858

cambodge-steve-859

Voici le type de nourriture que nous mangeons.  Riz aux légumes avec des noix de cajou, curie au lait de coco avec du poulet.  Ce qui est bien, c’est qu’en général, les plats cambodgiens ne sont pas très pimentés.

cambodge-steve-861 cambodge-steve-862

En dînant, nous nous préparons mentalement pour notre activité de l’après-midi: sortie en scooter pour traverser le pont de bambou qui a l’air d’un pont d’allumettes.

cambodge-494

Nous allons chercher nos scooters et sommes très excités de découvrir nos nouveaux casques! Audrey se mérite encore la palme d’or! Un casque d’enfant de 5 ans, bleu, très petit, avec un dessin de Spiderman et de la Tour Eiffel en arrière-plan. Il y a également une partie en cuir qui vient camoufler les oreilles!!! Je pleure de rire! Pauvre Audrey, c’est la plus gênée de la famille et c’est elle qui se retrouve avec le pire casque!

cambodge-steve-863

Bon, on nous ré-explique le fonctionnement du scooter. Encore une fois, on rit tellement, qu’on retient seulement qu’il faut aller mettre du gaz et que le siège s’ouvre en appuyant sur un bouton!

Fait étonnant, ici aussi, on ne nous demande aucun permis de conduire, de passeport, de dépôt en argent ou crédit en garantie… On leur donne 5$ et on part! Il faut croire que nous avons une bonne tête!

Cette fois-ci, le défi est plus grand, car il y a beaucoup plus de circulation sur la route. Le petit bout que nous avons à faire pour aller mettre de l’essence me stresse un peu. Je dois vous expliquer, qu’au Cambodge, il n’y a aucun « Stop » ou lumière de circulation. Alors, tout ce beau monde conduit tranquillement et chacun trouve sa place sans jamais arrêter.  C’est comme une danse, mais il faut connaître les pas! C’est pour cette raison que lorsque j’arrive à mon premier rond-point cambodgien, j’hésite avant d’entrer dans la danse. Cela doit sûrement paraître dans mes yeux, qui doublent de circonférence quand je vois le trafic.  Je regarde Steve foncer et je le suis! S’il est capable, je suis capable.

On met de l’essence, puis on reprend le chemin. On embarque rapidement sur une route plus tranquille, alors je peux commencer à me détendre!

Nous n’affrontons pas tout de suite le pont, nous restons sur la route tranquille. Nous allons à un autre temple et arrêtons faire une petite jasette avec un moine de 83 ans. Bon, il faut dire vite « jasette », car il ne parle ni anglais, ni français, mais il veut communiquer avec nous…

Dans ce temps-là, moi je décroche. Je me balade et je prends des photos.  Tandis que Steve est pris pour jouer à « Fais-moi un dessin dans la terre » pour dire son âge!!! Il y a toujours bien des limites à la conversation…

cambodge-437

Il nous ouvre le plus grand des temples et nous présente un animal étrange qui est gardé en captivité dans une cage. C’est un mélange de raton-laveur, porc-épic, singe et ours! À vous de vous de nous dire quel est cet animal?

cambodge-445

Il est temps de repartir, car nous avons exploré tous les sujets possibles à aborder avec « Fais-moi un dessin dans la terre ».

Nous faisons nos prières et partons affronter le fameux pont! Il est construit en bambou et reconstruit à chaque année, pendant la saison sèche.  Il est assez fort pour recevoir des scooters ET des voitures.

cambodge-451

cambodge-500

On le regarde. On se regarde. Et puisqu’il y a d’autres personnes qui roulent dessus, on y va! C’est assez chaotique comme roulement, il faut tenir fort le guidon et ne pas trop réfléchir. On a peur que ça glisse et qu’on perde le contrôle, mais comme on a beaucoup d’expérience en scooter,  on réussit à le traverser! De vrais pros!

Une chance que nous avons nos casques, cela nous rassure énormément!

cambodge-476

De l’autre côté, sur l’île Koh Paen, on retrouve la campagne comme sur l’île d’hier, mais plus achalandée.  Les enfants nous envoient toujours la main. Il y a beaucoup de séchage de maïs oranges devant les maisons. C’est très joli et coloré.

photo-de-depart-2a

cambodge-470

Nous avons la chance d’arriver devant un mariage et de voir les Cambodgiennes dans de magnifiques robes de bal.

cambodge-464

On laisse la chance aux filles de conduire le scooter sur l’île et elles sont bien heureuses!

Il est 17h00, c’est l’heure de repasser sur le pont. Cette fois-ci, nous sommes plus confiants, mais l’expérience reste quand même stressante!

cambodge-492

On termine la journée dans une pizzeria où l’on joue du AC/DC et du Guns N’ Roses!! Yeah! On est rendu de vrais motards!!!

cambodge-507

Catégories : Cambodge

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.