2 jours dans les Cinque Terre

Jour 10, 3 janvier 2020
Ce matin, nous faisons nos adieux à Sylvana et Romain. Ils offrent une petite cafetière italienne à chacune des filles comme souvenir de leur voyage en Italie. Nous partons le cœur gros mais très heureux d’avoir passé un bon moment avec eux. Nous sommes fiers de notre amitié qui dure depuis plus de 20 ans, à distance!

Notre train part à l’heure et le trajet sillonne les flancs de montagne et la mer jusqu’à notre destination : les Cinque Terre.

Le domaine des Cinque terre est aujourd’hui reconnu pour son caractère extraordinaire et classé au patrimoine mondial de l’UNESCO. Le paysage est typiquement méditerranéen. Les villages de pêcheurs sont construits à flanc de montagnes qui tombent à pic dans l’eau turquoise. Monterosso, Manarola, Corniglia, Vernazza et Riomaggiore sont les cinq villages qui composent les Cinque terre du Parc National.

Le train arrive à notre village, Manarola et là, nous sommes incapables de descendre. La porte du train est barrée. Plusieurs personnes de notre wagon essaient chacunes leur tour d’ouvrir la porte, mais il n’y a rien à faire. Nous tentons de changer de wagon et la porte reliant les deux wagons est également barrée. Le train reprend son chemin et nous sommes tous coincés dans ce foutu wagon qui nous apporte à la prochaine gare, Spezia. Nous sommes tous enragés. Nous sommes avec des Italiens qui démontrent bien leur mécontentement. Nous ne comprenons rien de ce qu’ils disent, mais nous comprenons tout en même temps.

Nous arrivons finalement à l’autre ville et là, par magie, les portes s’ouvrent!!! Nous descendons et parlons avec un responsable. Il nous dit qu’il faut reprendre un autre train et retourner à notre destination. Celui-ci passe dans une heure… Nous restons avec les Italiens et les Français et nous embarquons tous dans le même wagon. Ainsi, nous pourrons expliquer notre situation si un responsable vient vérifier nos billets.

Une heure plus tard, pas de vérification finalement, nous arrivons à notre village : Manarola. C’est l’un des cinq villages de pêcheurs construits sur une côte spectaculaire entre la mer et la montagne. Le village date du Moyen Âge et les hautes maisons colorées érigées en flanc de montagne avec des terrasses où poussent des vignes et des citronniers sont juste magnifiques.  Nous avions choisi se village, car c’est à Manarola que commence le fameux sentier via dell’Amore.  Il est également décrit comme l’un des plus beau village et nous aimions sa localisation pour faire les randos.

Nous sommes bien chanceux, car il n’y a pas trop de touristes aujourd’hui. Nous grimpons la côte et arrivons à notre appartement. Il est incroyablement bien situé. De notre balcon, nous avons une vue splendide sur le village et la mer.

Comme c’est la fin de l’après-midi, nous décidons de ne visiter que notre village aujourd’hui. Nous discutons avec une femme qui habite ici depuis 20 ans. Elle nous explique qu’il y a de très belles randonnées à faire entre les villages plutôt que de prendre le train. Elle nous donne les instructions pour demain.

Nous décidons de manger à l’appartement et de profiter un peu de notre balcon. Nous allons faire des courses et nous répétons la fameuse recette de pâtes aux tomates et beurre de truffe. C’était juste trop bon. Quand la noirceur s’installe, les lumières de Noël s’illuminent et les personnages de crèche grandeur nature dans la montagne s’illuminent eux aussi. C’est de toute beauté. Mais difficile à photographier…  Nous allons prendre une marche de nuit, histoire de digérer les pâtes et revenons nous coucher.

 

Jours 11, 4 janvier 2020
Nous prenons le déjeuner à la maison et nous apercevons du haut de notre balcon le village se réveiller. Nous préparons notre journée de randonnée, mais après discussion, nous décidons de séparer la famille en deux groupes. Stéphanie et Sophie vont se déplacer en train pour visiter les villages et Steve et Audrey vont faire une randonnée reliant Manarola à Volastra et ensuite Corniglia.

Résumé de Steve et Audrey:
La rando est superbe, toutefois la montée est difficile et abrupte. La vue récompense nettement l’effort. Nous sommes pratiquement seuls, nous ne croisons que 5 personnes sur notre chemin. La température est idéale pour la rando avec 14C et un beau soleil. Finalement, après 2h30 de marche, nous arrivons à Corniglia. Nous visitons ce village perché à 1000m de la mer. C’est un village paisible surtout en raison de sa position, car il y a moins de touristes qui veulent franchir les 380 marches en briques pour s’y rendre! Nous dînons ici et décidons de faire une autre rando, soit celle reliant Corniglia à Vernazza. Les gens nous disent que la rando prend environ 1h30.

Nous quittons le village et débutons notre ascension. Le chemin est facile et bien tracé et il y a un peu plus de gens. Nous nous lançons le défi de faire le chemin le plus rapidement possible sans courir. Nous dépassons les gens à vive allure. Mais nous arrêtons quelques fois pour prendre des photos, car la vue est vraiment belle. 45 minutes plus tard (la moitié du temps de prévu), nous arrivons à Vernazza. Reconnu pour son port, sa plage, ses ruelles étroites, il a la réputation d’être le village le plus pittoresque des cinq. C’est ici que nous prenons notre première gélato du voyage et allons la manger sur le bord de la mer. En tout, nous aurons marché 14km. Nous prenons le train pour retourner à notre village. Nous arrivons juste à temps pour voir le coucher de soleil en prenant un Apérol Spritz sur notre balcon.

 

Résumé de Stéphanie et Sophie:
Avec Sophie, nous avons choisi de prendre notre temps et de faire une prière dans chacune des églises rencontrées. Notre amie Florence est à l’hôpital et nous espérons que sa santé revienne au plus vite. C’est donc 5 lampions dans 5 églises que nous allumons pour elle.

Comme notre géolocalisateur humain (Steve) n’est pas avec nous, nous devons apprendre à nous orienter toutes seules. Il faut s’assurer de partir en train dans la bonne direction! Nous sommes pas mal bonnes. Nous allons visiter Vernazza et Riomaggiore. Nous mangeons notre première gélato. Oh!lala! C’est vraiment délicieux. Moi qui ne suis pas une fan des crèmes glacées, là, je trouve mon bonheur!

De retour à l’appartement vers 15h30, le soleil frappe sur notre balcon. Nous allons nous asseoir dehors en attendant nos randonneurs.

Nous nous racontons notre journée et arrivons à la conclusion que tous les villages se ressemblent, mais que c’est notre village, Manarola, qui est le plus beau!

Ce soir, le village est désertique et nous allons souper dans le seul restaurant ouvert. Pieuvre grillée, pâtes à l’encre de pieuvre, pâtes aux légumes grillés, calmars frits, bruschetta et vin blanc local sont au menu pour nous quatre. Nous nous régalons.

Il est temps de retourner à l’appartement et admirons la belle crèche illuminée au sommet de la montagne.

Catégories : Italie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.