Réveil à 6h30. Cette nuit, les filles se sont battues pour les couvertures et l’unique oreiller… Steve est allé faire pipi dans le noir, dehors… ce n’est pas notre meilleure nuit!

Olga arrive de chez elle (nous comprenons que nous sommes à la maison de sa mère) vers 7h15 avec 6 crêpes toutes faites dans une assiette. Nous mangeons donc une crêpe, froide, avec de la confiture aux fraises pour déjeuner. Bon, ce n’est pas ici que nous prendrons 5 livres!!! Un thé pour faire passer le tout!

Nos filles donnent des cadeaux aux enfants: des chaussettes et des jouets. Il est 8h00, on fait nos adieux et on rejoint le groupe au Port. Adiós Amantani!

On part pour l’île de Taquile. Il y a beaucoup de vagues. Les filles s’amusent dans le bateau, mais après quelques instants, Sophie nous annonce qu’elle a mal au coeur! Steve va s’asseoir dehors avec les filles… et Sophie finit par vomir 3 fois dans le Lac Titicaca!!! On pourra dire qu’elle y a laissé sa trace!

On arrive après beaucoup de houles et 1h30 de bateau. On doit marcher pour se rendre à la moitié de l’île, environ 1 km de montée sur un beau petit chemin de pierres. Encore essoufflés!

Perou 2010 448

Ici, les hommes tissent. Ceux qui portent une tuque rouge et blanche sont célibataires et ceux qui portent la tuque toute rouge sont mariés. Ceux qui portent une tuque très colorée (un peu de fluo) sont des personnes importantes (comme le maire) ou l’ont déjà été! Les vêtements sont différents également.

Tout comme sur l’île d’Amantani, il n’y a pas d’hôtels, pas de routes, pas de chiens, pas de vélos, pas d’électricité. Le tourisme n’a pas encore modifié leur mode de vie. Ici, on ne parle que le Quechua.

Perou 2010 441  Perou 2010 435

Les filles s’achètent 2 bracelets.

Perou 2010 431

On prend des photos au village, on va également visiter un collège. Les jeunes jouent au volley-ball dans leurs vêtements traditionnels!

Perou 2010 445

Nous leur montrons nos photos de l’hiver et ils sont bien impressionnés.

Perou 2010 446

On rejoint ensuite notre groupe dans un resto communautaire où nous mangeons enfin un délicieux repas! Soupe au quinoa, truite ou omelette avec riz et frites. Et Maté de Coca!

On redescend par un autre chemin pour rejoindre le bateau de l’autre côté de l’île. Il y a 533 marches. Les filles descendent avec notre guide, lui parlent et elles semblent le comprendre quand il leur répond!

Perou 2010 449

Il est 12h30 lorsque nous repartons, mais Steve n’est pas à bord du bateau… tout le monde crie au conducteur d’attendre. Steve a vu 3 bateaux allés à la dérive, et il est sorti en toute vitesse de notre embarcation pour tirer sur la corde qui retenait les 3 bateaux… Il sauve les bateaux de l’échouement. On a donc dû faire demi-tour pour le reprendre!!!

Notre guide nous promet que l’eau est plus calme en après-midi, mais on ne prend pas de risques. Gravol au menu pour les filles et dodo! Elles se couchent sur nous et dorment presque tout le long du voyage. C’est vrai qu’il n’y a pas de houle cette fois-ci! Ouf!

La pluie se met de la partie pour les 15 dernières minutes. On voit les gros nuages au loin, au-dessus de Puno. L’eau entre par le toit et coule sur certains passagers. Il faut se rappeler que nous n’avons pas le bateau de l’année!

On arrive à 15h30 au port, le mini-bus nous attend. On retourne à l’hôtel Kusillo’s Posada où Jenny nous attend encore avec le sourire et des baisers! Comme elle est gentille! On reprend nos gros sacs à dos, on relaxe, on recharge nos caméras, on se lave.

Puis, on va dans une pizzeria recommandée par Jenny: Jhutmay Pizza. Nous sommes affamés, il est 18h00, le resto est bondé de gens de la place. On reçoit enfin nos pizzas cuites sur feu de bois à 19h00. L’attente en valait la peine, nous dévorons nos meilleures pizzas à vie!!!

On revient en taxi, car la pluie s’est remise de la partie! On se couche à 20h30 avec les bouillotes sur nos petits ventres bien remplis!

Catégories : Pérou

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *