Ce matin, nous quittons vers 8h pour Pushkar. Pas possible de partir beaucoup plus tôt, car les hôtels ne servent pratiquement pas de déjeuner avant 7h30…

Nous sommes surpris de traverser des kilomètres et des kilomètres de manufacturiers de marbre et de granite. Selon notre chauffeur, plus de 20 km de grossistes se succèdent les uns après les autres, des 2 côtés de la route! Et, toujours selon lui, une plaque de marbre 4 x 8 vaut seulement 40$!!! Finalement, il n’a peut-être pas coûté si cher que ça à construire le Taj Mahal!

Inde 2192b

Inde 2192c

Sur 5 heures de route, nous rencontrons énormément de camions de tous les styles. Et la technique de conduite est toujours la même: on colle le camion, puis on regarde à droite si on peut dépasser. Et on dépasse en klaxonnant. Toujours. Le klaxon indique que nous dépassons. Ici, le clignotant ne sert à rien. La majorité des camions indiquent sur leur panneau arrière: HORN PLEASE.

Inde 2013

Inde 2007

Souvent, des dépassements inquiétants se font et on doit rouler un peu sur le côté pour éviter le face à face. On finit par s’y habituer! Et puisque ça ne roule pas trop vite (entre 60 et 80 km\h) et bien, ça se contrôle bien!

Parfois, c’est une vache qui marche sur la route et il faut la contourner!  Parfois, c’est un taureau qui va manger dans le terre-plein. Certains s’y assoient également pour se reposer!

Inde 2192e

Parfois, les camions sont légèrement surchargés!

 

Inde 2192d

Nous rencontrons beaucoup de bergers qui portent des tuniques blanches et de gros turbans rouges ou roses sur la tête. Trop de belles images!

Inde 1933

Et soudainement, arrive ce que tout conducteur indien redoute sûrement plus que tout au monde: le klaxon de notre voiture arrête de fonctionner! Il est mort! Capoute! F-i-fi-N-i-ni! Notre chauffeur est désemparé, et nous constatons rapidement pourquoi: c’est notre seul moyen d’annoncer aux autres que nous arrivons dans leur passage. Même les autres conducteurs semblent se demander ce qui se passe quand ils nous voient passer. Heureusement qu’ils ne nous restent que quelques kilomètres avant d’arriver.

Nous arrivons finalement à Pushkar, sains et saufs. Et nous logeons dans un très beau Bed and Breakfast, dans la suite familiale. www.inn-seventh-heaven.com/Dia.html .  Un autre décor de princesses. Avec la vue sur les dromadaires qui attendent les touristes pour partir en caravane.

Inde 2203

Aujourd’hui, c’est la veille du Holi. Il fait extrêmement chaud et nous décidons de dîner, de nous reposer dans la chambre pour nous cacher du soleil et d’attendre qu’il soit 17h pour partir à la découverte du centre-ville.

Nous partons vers les festivités et remarquons qu’il y a beaucoup d’autres touristes en ville. Par contre, ils sont un peu différents de nous. Nous sommes parmi les hippies, les rasta, les bohèmes, les peace and love: appelez-les comme vous voulez, les filles sont impressionnées par cette nouvelle sorte de touristes! Des cheveux rasés d’un côté et long de l’autre, des tresses dans la barbe, des rastas entourés sur le dessus de la tête 10 pouces de haut, des filles aux rastas jusqu’en dessous des fesses, des anneaux dans le nez. Et le comble que les filles ont aperçu dans la foule: une famille avec un bébé et un enfant de 4 ans qui avaient déjà les cheveux longs avec des rastas!

Toutes les boutiques du centre-ville sont ouvertes et il y a beaucoup d’ambiance. Nous achetons nos poudres colorées pour avoir des munitions demain. 20 sous par sac.

Inde 2210

Inde 2220

Puskar est une ville sainte comme Varanasi.  D’ailleurs Gandhi a fait jeter quelques unes de ses cendres dans le lac.  Il y a des ghats et plusieurs temples autour du lac.

Inde 2343

Inde 2214

Puskar est une ville malpropore.  Il y a beaucoup de déchets et de vaches.  Après Udaipur, c’est un méchant contraste.

Inde 2217

Inde 2282

Ce soir, c’est le temps de célébrer le printemps et la victoire du bien sur le mal. Cela débute par la crémation du démon Holîka, avec un feu de joie. Holi était également fêté autrefois pour être la dernière occasion de s’amuser avant la période difficile des plantations.

Nous sommes installés sur le toit d’un restaurant rempli de hippies qui fument des cigarettes roulées (Audrey est découragée…)pour avoir une belle vue sur le feu qui s’en vient.

Inde 2226

Pendant près d’une heure, au marché central, ils font une prière avec un célébrant au micro. Des gens assis par terre ont une chandelle allumée, et ce sont eux qui allument le feu principal au moment opportun.

Inde 2233

Inde 2235

Inde 2243

Cela devient vite très chaud. Le brasier est énorme et nous sommes contents d’être installés plus haut, car la chaleur est forte.

Inde 2249

Au travers de la foule, deux personnes installent une boîte et tout à coup ça fait BOUM un peu partout juste au-dessus de nous.  Ce sont les feux d’artifice qui commencent! C’est assez déstabilisant et irréel, car cela semble organisé en « bric à brac ».  Aucune sécurité et tout cela se passe parmi les gens.  Heureusement, tout se passe bien.

Inde 2255 

Lorsque le feu diminue en intensité, les gens s’y approchent pour venir y recueillir des cendres.

Inde 2264

À la fin de cette fête, nous rentrons à l’hôtel et avons hâte au lendemain. Nous sommes venus à Pushkar pour fêter la Holi, alors… Que la fête commence!

Catégories : Inde

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *