3 jours à Rome

Jour 17, 10 janvier 2020
Vatican

Ce matin, nous partons visiter le Vatican à 8h30. Tous les guides de voyage nous disent qu’il y a des lignes interminables pour entrer au musée. Nous avons donc réservé nos billets en ligne un mois à l’avance. Nous arrivons et il n’y pas pratiquement personne. Nous entrons au musée directement sans attente. Nous sommes fébriles de voir la chapelle Sixtine. Nous voulons nous dépêcher pour être seuls dans la chapelle, mais en même temps nous voulons profiter du musée. Finalement, nous décidons de prendre notre temps et visitons les différentes salles qui sont immenses (7km) et à la fois très intéressantes avec tous les trésors que le Vatican a reçus en cadeau et qu’il a conservé au fil du temps.

Le circuit du musée nous fait passer dans les salles d’exposition : Pinacothèque, Pio-Clementino, la galleria delle Carte et les chambres de Raffaello, et le clou du spectacle, la Chapelle Sixtine!
Dans les musées, nous retrouvons statues de marbre, statues de bronze, des sarcophages égyptiens et une momie. Des objets retrouvés dans les tombeaux étrusques. Des vases d’antiquités romaines, des tapisseries, des fresques dessinées par Raphaël et des centaines de tableaux dont des Salvador Dali et plusieurs peintres connus.

Nous arrivons enfin à la Chapelle Sixtine. C’est dans cette chapelle que le conclave se réunit pour élire un nouveau Pape. La chapelle est magnifique avec ses peintures célèbres de Michel-Ange, la voûte et la fresque du jugement dernier, c’est une vraie oeuvre d’art. Nous nous assoyons sur les bancs afin de prendre notre temps et d’admirer le chef d’œuvre.

Nous quittons le musée vers 11h30 par l’escalier à double action! Nous allons diner à l’extérieur des murs du musée dans une belle petite pizzeria que nous rencontrons sur notre chemin. Le proprio est bien sympathique et nous explique que son chef a gagné à deux reprises le prix de la meilleure pizza de Rome! Les pizzas sont déjà préparées et il suffit de choisir la sorte. Le chef la coupe aux ciseaux selon la grandeur que nous voulons et nous payons au poids (environ 4 euros par pointe). Elle est succulente et nous repartons le ventre plein à la découverte de la Basilique Saint-Pierre.

En arrivant sur la place St-Pierre, il y une petite ligne d’attente pour entrer dans la Basilique. 40 minutes plus tard, nous voilà passés la sécurité et pénétrons à l’intérieur. Nous sommes sans mot. C’est majestueux et extraordinaire. C’est définitivement la plus belle église du monde, sans l’ombre d’un doute. Il y a de nombreux joyaux artistiques dont la Pieta de Michel-Ange, des tableaux, des bustes et des immenses sculptures en marbre. La basilique a été construite sur le tombeau de l’Apôtre St-Pierre que nous retrouvons au centre, sous un baldaquin fait de bronze récupéré au Panthéon. On retrouve également la tombe de Jean-Paul II dans la chapelle St-Sébastien. Nous prenons notre temps pour faire le tour et visiter cette merveille du monde.

Vers 14h30, nous allons chercher nos bagages à l’hôtel et quittons en direction de notre appartement réservé sur AirBnb. Nous prenons le métro et arrivons à notre station Cavour. L’appartement est littéralement à 2 minutes de la station et retrouvons un superbe appartement, tout bien équipé.

En sortant de l’appartement, nous tournons le coin de rue et nous apercevons le Colisée de Rome. L’une des 7 Merveilles du monde. Impossible de ne pas aller le voir en cette fin de journée. 5 minutes de marche et nous voilà arrivés. Le soleil descend et nous prenons quelques photos!

Nous trouvons un bon petit resto local et allons manger des pâtes. Nous sommes épuisés et nous retournons à l’appartement. Une autre journée bien remplie!

 

Jour 18, 11 janvier 2020
Rome
Ce matin, nous quittons l’appartement vers 9h30 et nous allons visiter la fameuse 7ieme merveille du monde, le Colisée de Rome! C’est ici que les gladiateurs s’affrontaient jusqu’à la mort et que certains condamnés étaient jetés en pâture aux fauves. En l’an 80, le colisée fut inauguré et des jeux furent organisés durant 100 jours où 5000 animaux et 9000 gladiateurs perdirent la vie. Nous arrivons et il n’y a aucune file d’attente. Nous achetons nos billets et en 10 minutes (après avoir passée la sécurité), nous voilà à l’intérieur (trop facile). Nous prenons le temps d’admirer l’arène et les gradins. Toutefois, le colisée de la Rome antique à malheureusement été laissé à l’abandon pendant des siècles et plusieurs pièces de marbre et pierres ont été utilisé pour construire d’autres palais, dont la Basilique St-Pierre. Donc pour cette raison, il manque beaucoup de morceaux au colisée. Pour être bien franc, nous ne sommes pas convaincus que ceci est vraiment une 7ieme merveille du monde. Nous sommes, en fait, un peu déçu de notre visite. À notre avis, la basilique St-Pierre mérite 100 fois le titre versus le colisée.

Nous quittons peu avant midi en direction du centre de Rome. Nous passons devant le Palatin, anciennement le lieu de résidence des Empereurs de la Rome Antique. Nous prenons la rue principale jusqu’à la Plazza Venicia. Nous déhambulons les petites ruelles de la vieille ville et allons manger dans une autre pizzéria que nous avons été conseillé par la physio de Audrey. Encore une fois la pizza vendu au poids est très bonne malgré quel était froide!

Nous continuons notre visite en commençant par le pittoresque et animé piazza Campo de Flori, où anciennement cette place était le lieu d’exécution publique et qui sert aujourd’hui de marché.
Et ensuite la Piazza Navona pour admirer le palais et les fontaines.

Par la suite, le Panthéon (temple pour dieux Grec) qui est le bâtiment le mieux conservé de tous les édifices antiques de la ville, car celui-ci à été transformé en église préservant ainsi sa démolition et des pillages du Moyen-âge. Nous entrons à l’intérieur pour le visiter où plusieurs tombeaux de roi et de Raphael qui s’y trouve. Et pour voir son dome qui était le plus grand du monde avant que celui du Duomo de Florence soit réalisé.

Et bien sûr notre chemin se poursuit sur la plus grande et la plus célèbre des fontaines, soit la fontaines de Trevis. Richement ornée de figures mythiques, de chevaux sauvages et de cascades, c’est ici que nous trouvons un banc pour nous reposer et profiter du moment. Il y a plusieurs personnes, mais c’est très raisonnable. Nous réalisons la tradition bien connue qui consiste à jeter une pièce de monnaie dans le bassin pour être assurer de revenir un jour à Rome.

Nous finissons notre visite par la Piazza di Spagna, mieux connu pour son escalier de la trinité-des-Monts. Nous gravissons les marches pour arriver au pied d’une église construite par le roi de France pour accueillir les pèlerins Français à Rome.

Nous sommes épuisé de notre journée et nous retournons à l’appartement pour nous reposer un peu. En chemin nous arrêtons prendre un gélato, cette fameuse crème glacé italienne. Un vrai régal!

Une fois arrivé et confortablement assis dans le divan, nous décidons d’aller chercher des pâtes et manger à l’appartement afin de se reposer et surtout pour se coucher tôt.

 

Jour 19, 12 janvier 2020
Rome
Dernière journée à Rome, c’est dimanche, nous en profitons pour nous réveiller un peu plus tard et partons en direction du Vatican afin d’aller voir le Pape faire sa messe. Après 50 minutes de marche, nous arrivons et réussissons à passer la sécurité sur la place St-Pierre. Chose qu’il n’avait pas les derniers jours, mais c’est normal, car il faut bien protéger le Pape. Par tout hasard, car il avait moins de monde en ligne, nous passons par la droite de la place St-Pierre et nous tentons de contourner les gens pour se faufiler jusqu’à la Basilique. Toutefois, lorsqu’on regarde les gens à côté de nous, ils sont tous immobile à regarder vers la droite. Nous apercevons en fait qu’il y a un drap rouge étendu à la fenêtre d’un immeuble. Nous arrêtons notre course et on se retrouve en fait, sur la première ligne. Et oui, droit devant c’est à cet endroit que le pape va s’adresser au gens. Nous sommes les premiers en avant. Au début, nous nous sentons un peu mal d’être les premiers en avant, surtout que nous arrivons 10 minutes avant midi, l’heure de son allocution. Sophie va s’informer auprès des policiers et ceux-ci confirment que nous sommes bel et bien au bon endroit. Incroyable, qui aurait cru!

À midi, le Pape François 1er apparait de sa fenêtre et salut la foule. Il fait un prière de 10 minutes et termine son discours en nous saluant. Un moment assez magique, même si nous ne sommes pas trop croyant.

À la fin de ses paroles nous quittons en direction de l’ancien Ghetto juif afin d’y trouver un restaurant pour déguster les fameux artichauts à la juives que Sophie rêvait tant d’essayer, suite à son cours d’histoire au Cégep. Nous trouvons un authentique restaurant juif. La place est bondée et nous commandons les artichauts frits. C’est bien délicieux!

Pour digérer le tout nous quittons en direction du cartier de la Traverse. C’est un quartier bohème, l’un des plus vivants de Rome où on retrouve de bons restaurants, bars, cafés et boutiques.
Sur notre chemin de retour, nous croissons une dernière fois le Colisée. Une dernière photo et poursuivons notre route jusqu’à l’appartement.

Encore ce soir, nous sommes claqués et décidons de manger un petite pointe de Pizza dans l’appartement que nous achetons juste au pied de notre appartement.

Catégories : Italie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.