Il fait beau et très chaud maintenant, environ 35 c. Plus besoin de combines et de polars! La crème solaire est de mise.

Nous partons de Jodhpur à 9h avec notre chauffeur pour nous rendre à Udaipur.  Tout cela organisé par Darpan, le propriétaire de notre palace, au look « maharaja » avec sa moustache frisée. Il nous apprend d’ailleurs que sa famille est propriétaire de la bâtisse depuis 10 générations. Le 1er de sa famille à le posséder était un Ministre du Maharaja. Cela explique le look « palais ».

En route, nous rencontrons nos premiers dromadaires, soient dans les champs, soient qui tirent des charrettes.

Inde 1936

Nous rencontrons également sur notre chemin de nombreux bergers avec leurs chèvres.  La route entre Jodhpur et Ranakpur est principalement rurale et désertique.  On croise plusieurs villages et cela nous permet de voir les campagnes du Rajasthan et leurs habitants.  On y voit plusieurs femmes de style gipsy et des hommes avec le typique turban indien.

Inde 1929

Inde 1924

Inde 1943

On y croise également de nombreux camions surchargés.  Nous avons à peine à croire qu’on puisse mettre autant de marchandises dans un camion.

Inde 1930

Lors d’un dépassement, Steve se sort la tête de la voiture et réussit à prendre cette photo en mouvement.  Le couple est en scooter et on les dépasse à toute allure!

Inde 1940

Le conducteur nous arrête vers midi au sanctuaire Jaïn (Ranakpur) le plus vaste et le plus important du pays et qui date du 15ème siècle.  Laissez-moi vous expliquer le jaïnisme… Religion fondée au VIème siècle avant J.-C. en réaction aux rites de l’hindouisme. Les jaïns croient que la conduite juste est essentielle en pensée et en acte envers toute créature vivante. Certains vivent nus, d’autre un peu moins radicaux, conservent un minimum de biens, dont un balai pour écarter de leur chemin toute créature vivante qu’ils risqueraient d’écraser, et un morceau de tissu sur la bouche pour éviter d’inhaler des insectes! Rien de moins!

Inde 1950

Inde 1953

Regardez la règle no. 11. Je me demande bien comment ils pourraient vérifier cette information…

Inde 1948

Ceux qui sont en bermudas doivent porter un pantalon long et mou qu’ils prêtent. Les femmes en camisole se font passer une belle jaquette style hôpital. Audrey est tellement heureuse de porter un pantalon long et un gilet!!!

Chaussures, cigarettes et objets en cuir doivent être déposés à l’entrée.

Le temple est tout sculpté en marbre, du plancher au plafond, c’est de toute beauté!  Il contient 1444 colonnes et elles sont toutes différentes!

Inde 1984

Inde 1989a

Inde 1999

On y croise un groupe d’étudiantes indiennes.

Inde 1960

Inde 1958

Nous repartons et traversons les monts Aravalli. La route tourne pendant quelques kilomètres, mais ça va. On arrête dîner dans le resort Aranyawas, donc pas de stress pour la qualité de la bouffe. On mange végétarien de toute façon!

On reprend la route et on croise de beaux champs.  Toutefois, avec ce climat, les agriculteurs doivent arroser leurs champs constamment.  Pour ce faire, au lieu d’utiliser une pompe, ils utilisent une méthode médiévale pour récupérer l’eau d’un puits avec l’aide de bœufs.  Ensuite, l’eau est acheminée aux champs grâce à un réseau de canalisations.  Très ingénieux et écologique!

Inde 2004

Inde 2010

En route, nous arrêtons à une station-service.  On rencontre Vadish, il ne parle pas anglais, mais accepte de prendre la pose pour nous!

Inde 2012

On finit par arriver à Udaipur, vers 16h. Le taxi nous laisse à 5 minutes de l’hôtel, et on doit prendre un tuktuk pour continuer.

L’hôtel qu’on pensait prendre n’a qu’une petite chambre pour 3, alors nous allons voir les hôtels voisins et trouvons une chambre de rêve pour nos princesses! Leur lit est collé à la fenêtre, entouré de rideaux blancs et donne directement sur le bord de l’eau. Elles se croient en bateau! www.jagatniwaspalace.com .

Inde 2020

Inde 2032

Ici, le look « Maharajah », avec longue moustache et barbe séparée en deux, est très prisé par la gent masculine.

Inde 2076

Nous sommes fatigués de notre journée de route et comme le restaurant sur le toit de l’hôtel est un des plus populaires, nous réservons une place pour 18h30.

Inde 2042

Sur la terrasse, nous avons la vue sur le City Palace.  Et la vue sur le lac. On se croirait en Europe. La ville d’Udaipur est renommée pour être la ville la plus romantique de l’Inde. C’est tout à fait justifié!

Inde 2060

Au petit matin, nous sommes réveillés par le chant d’un minaret et un tintamarre de roucoulements de pigeons! Super! Comme quoi, c’est difficile de trouver la perfection pour une chambre d’hôtel…  Nous prenons le petit-déjeuner dans notre hôtel et la vue sur le « Lake Palace » est incroyable.  Le maharaja a transformé son palais en hôtel et seuls les clients de l’hôtel peuvent le visiter.  Vous comprendrez que le prix d’une chambre est hors de prix pour nous.  On nous dit que le maharaja y habite encore dans une section réservée juste pour lui et qu’il aime rencontrer ses invités. Ce sera pour une prochaine fois!

Inde 2083

À défaut de visiter le  »Lake Palace », nous partons visiter le City Palace.  Il est absolument magnifique et à l’intérieur nous pouvons y voir toutes sortes de collections placées dans différentes pièces du palais…

Inde 2105

comme ses carrosses…

Inde 2110

et sa toilette!

Inde 2098

On y apprend également que lors des guerres, le maharaja de Udaipur était très rusé, car il déguisait ses chevaux en éléphants pour laisser croire à l’adversaire qu’il était lourdement armé.  Toutefois, ses chevaux couraient nettement plus vite et étaient plus agiles que les éléphants.  Ils n’ont jamais perdu de guerre.

Inde 2088

Après la visite, nous changeons d’hôtel, car notre chambre de rêve était déjà réservée à quelqu’un d’autre. Nous prenons l’hôtel voisin et les filles tombent en amour avec leurs chiens Brandy (bébé bouledogue de 3 mois) et Tchopi (chien saucisse). www.hoteldevrajniwasudaipur.com

Pendant notre dîner au Café Lotus, un chauffeur de tuktuk, Mawer Singh, nous offre ses services pour l’après-midi et nous acceptons après négociation. Au programme: tour de la ville pour voir différents bazars, magasinage de vêtements en préparation du Holi Festival, visite du Palais de chasse au sommet d’une montagne.

Inde 2154

Mawer est très sympathique.  Il comprend exactement ce que nous recherchons et nous apporte dans les bons endroits.  On débute dans le bazar du vieux Udaipur.  On voit que les gens se préparent pour le festival de Holi.

Inde 2132

Inde 2130

 

Inde 2139

Ensuite, il nous apporte dans une boutique de linge afin d’acheter des vêtements pour porter lors du festival de Holi, car on sait que nous devrons les jeter après l’événement.  Alors nous cherchons quelque chose de pas trop cher et pas trop laid!  Finalement, on réussi à trouver notre « déguisement » pour le Holi.  Le marchand Mohamed est un bon négociateur et nous fait un bon prix.

Inde 2134

Notre troisième arrêt: la visite du palais de chasse.  Le maharaja venait à cet endroit pour y chasser le tigre, le léopard et le cerf. Voici la vue que nous avons tout en haut.  Malheureusement, ce palais est laissé un peu à l’abandon. Malgré tout, on y constate que le gouvernement tente d’y faire quelques rénovations, mais il reste tellement à faire pour le remettre comme autrefois…

Inde 2148

Nous sommes bien étonnés de voir les femmes travailler durement avec leurs beaux saris.  Somme toute, seule la vue sur Udaipur est intéressante. Sur le chemin du retour, nous apercevons un beau paon s’envoler juste devant nous.  Ils sont vraiment élégants et beaux, ces oiseaux!

Inde 2142

Inde 2144

Dans ce « tour de ville », nous constatons que la ville d’Udaipur est la plus propre parmi toutes celles visitées. Nous y voyons très peu de vaches, donc cela veut dire moins de merde… Et les gens ramassent leurs déchets, donc pas de dépotoirs à ciel ouvert. Le lac a des algues, mais c’est tout, pas d’autres objets non identifiés y flottent! Il faut dire que le Maharajah habite sur le lac et que son gouvernement s’occupe de bien entretenir la ville. Ça aide un peu!

En fin de journée, nous relaxons à la chambre et partons pour souper de l’autre côté du lac, pour avoir une vue différente et pour mieux admirer le City Palace.

Derrière nous, le palais du Maharajah.

 

Inde 2192

Nous mangeons encore la bonne cuisine indienne, qui commence à paraître de moins en moins épicée! On a beau leur dire : »Not spicy », reste que pour nous, c’est épicé quand même. Et le nez nous coule toujours un peu à la fin du repas!

Ce soir, c’est la veille de la veille du festival des couleurs, qui s’appelle le HOLI DAY. Tout le monde est en préparation et on emmène des balles de foin en ville pour les feux. On sent déjà l’effervescence! Et tout cela nous paraît bien étrange. Le soir, on sent une ambiance différente dans les kiosques.

Inde 2192a

Catégories : Inde

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *