Kenya 2011 432

Au village Massaï, c’est Ben et John qui nous accueillent, en anglais. Leurs maisons forment un cercle devant le Kilimandjaro. Elles sont entourées de buissons épineux (acacia) pour se protéger contre les animaux sauvages. Le centre est un enclos pour leurs ânes et leurs vaches. Les animaux n’y sont pas présentement, mais il y a plein de crottins par terre et des milliers de mouches qui nous tournent autour… Les jeunes enfants en ont dans le visage et ça ne les dérange même pas.

Ben et John nous expliquent qu’ils sont 150 à vivre ici et que le chef du village a 10 femmes. Cela semble un fait bien intéressant à leurs yeux!!!

Kenya 2011 467

Kenya 2011 442

Ils s’empressent de nous montrer comment ils font un feu à partir de crottes d’âne et de bouts de bois.

Kenya 2011 438

Leurs maisons sont toutes semblables, construites avec du fumier de vache. À l’intérieur, c’est petit, enfumé et très sombre. Ils font brûler de la crotte d’éléphant pour éloigner les moustiques. Il y a une petite ouverture qui laisse entrer un peu de lumière, sinon, on n’y verrait rien.

Kenya 2011 457

Kenya 2011 460 Kenya 2011 462

Les femmes et les hommes se réunissent au centre du village pour nous faire une danse de Bienvenue. Nos filles se joignent à elles, ensuite c’est au tour de Steve et moi!!! C’est un peu gênant.

Kenya 2011 447

Kenya 2011 454

Ils nous font accroupir pour nous faire une prière dans laquelle ils nous souhaitent la chance. La chance de voir des animaux en safari, de faire un bon vol de retour au Canada. Bref, une prière où on nous souhaite une bonne vie! Il faut répéter « naï » après chacune des phrases prononcées par l’un d’eux qui se tient debout au centre.

Kenya 2011 456

La prière, filmée par Sophie:

Ensuite, nous passons à l’arrière des maisons. Les femmes ont étalé leurs items à vendre et nous les présentent. Malheureusement, nous ne voulons pas de colliers ou de girafes en bois: nous voulons le tissu que portent les hommes pour se couvrir le torse! « Pas de problème », nous disent-ils, même s’ils semblent trouver l’idée un peu bizarre… Alors, entourée de ces beaux, grands et jeunes hommes, je choisis, avec l’approbation de Steve, le tissu qui me plaît! Chacun essaie de me montrer que LEUR tissu est plus beau que celui du voisin. Deux d’entre eux ont le tissu que j’aime, mais il y en a un qui a un trou, alors en souriant, je lui dis que je préfère l’autre. Il reste maintenant à négocier le prix, ce qui est incontournable en Afrique. Ils commencent à 3000 ksh, et moi, j’enlève un zéro pour partir. Il descend son prix, je monte le mien, puis on finit par s’entendre pour 1400 ksh (environ 18$). C’est cher, mais l’argent va à tout le village, alors voyons cela comme une manière de les aider!

Kenya 2011 466

Musa, au loin, nous fait signe qu’il faut partir. Steve va chercher l’argent dans le camion. Sophie leur donne des autocollants pour qu’ils les donnent aux enfants à leur retour de l’école. Ils ne comprennent pas trop ce que c’est et un des Massaïs collent une petite pieuvre et un petit poisson sur l’étui de cuir qu’il porte à sa taille. Nous le trouvons bien drôle!!!

Kenya 2011 474

Il est temps de faire nos adieux aux Massaïs et au Kilimandjaro et nous reprenons la route.

Catégories : Kenya

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *